Rouziers-de-Touraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rouziers-de-Touraine
L'église.
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Chinon
Canton Château-Renault
Intercommunalité communauté de communes Gâtine et Choisilles - Pays de Racan
Maire
Mandat
James Deligny
2014-2020
Code postal 37360
Code commune 37204
Démographie
Gentilé Rouziérois
Population
municipale
1 240 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 06″ nord, 0° 38′ 59″ est
Altitude Min. 78 m – Max. 132 m
Superficie 18,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Rouziers-de-Touraine

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Rouziers-de-Touraine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rouziers-de-Touraine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rouziers-de-Touraine

Rouziers-de-Touraine est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants sont appelés les Rouziérois et Rouziéroises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à 15 km au nord de la ville de Tours, Rouziers-de-Touraine propose un cadre de vie agréable entre forêts et champs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Grandes-maisons sur la commune de Rouziers. Rouziers, jadis Rosier, eut des seigneurs de haute renommée comme les du Bois dont Antoine, seigneur de la Fontaine-Maran, qui est inhumé dans l'église. En 1628, Honorat de Bueil, marquis de Racan, le poète des « Bergeries », épouse à Rouziers Madelaine, fille de Pierre du Bois, seigneur de Fontaine-Maran.

À une époque contemporaine, le logis seigneurial fut dénommé : « Les Grandes-Maisons ». De la vieille demeure, il ne reste qu'une partie d'un bâtiment du XVIe siècle. Les Grandes-Maisons sont surtout de construction moderne, malgré des « tourettes » d'aspect XVe siècle.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Rouziers-de-Touraine (Indre-et-Loire).svg

Les armoiries de Rouziers-de-Touraine se blasonnent ainsi :

Écartelé: au 1er d'azur à trois clous de la Passion d'or, au 2e d'argent au lion de sable armé et lampassé de gueules, au 3e d'azur à trois glands d'or, au 4e de sinople à cinq tours couvertes d'argent, ouvertes et ajourées de sable, ordonnées en sautoir; sur le tout, d'azur à trois roseaux, tigés et feuillés d'or, posés chacun sur une terrasse isolée de sable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Alain Enault    
mars 2014 en cours John James Deligny DVG Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 240 habitants, en augmentation de 1,14 % par rapport à 2009 (Indre-et-Loire : 2,57 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
800 879 795 851 856 872 849 775 785
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
744 728 703 679 657 675 659 650 652
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
640 624 643 539 555 566 529 530 536
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
552 503 541 630 756 1 038 1 216 1 216 1 240
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Musée des outils et objets d’autrefois. Plus de 3 000 outils et objets, tous symboles de l'activité rurale et artisanale y sont exposés. Des ateliers d'artisans sont reconstitués. Très belle collection de coiffes tourangelles.
  • Un terrain de football pour un club avec plusieurs joueurs et des matchs de qualité tous les dimanches.
  • Skate-park.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]