Rouville (ancienne circonscription fédérale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rouville.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Rouville fut une circonscription électorale fédérale située en Montérégie dans le sud du Québec, représentée de 1867 à 1917.

C'est l'Acte de l'Amérique du Nord britannique de 1867 qui créa ce qui fut appelé le district électoral de Rouville. Abolie en 1914, elle fut fusionnée à la circonscription de Saint-Hyacinthe—Rouville.

Géographie[modifier | modifier le code]

En 1867, la circonscription de Rouville fut bornée par la circonscription de Saint-Hyacinthe au nord-est, par les circonscriptions de Shefford et Missisquoi au sud-est et par la rivière Richelieu au Nord-Ouest.

La circonscription comprenait:

Sainte-Marie, Saint-Mathias, Saint-Hilaire et Saint-Jean-Baptiste

En 1893, la circonscription comprenait:

En 1903, la paroisse de Saint-Pie fut transférée à la circonscription de Bagot

Démographie[modifier | modifier le code]

Députés[modifier | modifier le code]

  1. 1867-1872Guillaume Cheval, Libéral
  2. 1872-1874Honoré Mercier, Libéral
  3. 1874-1878Guillaume Cheval, Libéral (2)
  4. 1878-1891George-Auguste Gigault, Conservateur
  5. 1891-1911Louis-Philippe Brodeur, Libéral
  6. 1911-1917Rodolphe Lemieux, Libéral

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]