Route du Louvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louvre.
Route du Louvre
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2006
Organisateur(s) Ligue Nord-Pas-de-Calais d'athlétisme
Catégorie Marathon
Randonnée
Périodicité Annuelle
Participants 15 000 (2014)
Statut des participants Professionnel
Amateur
Site web officiel laroutedulouvre.fr

Palmarès
Tenant du titre Salem Gamal Belal (Marathon)

La Route du Louvre est une manifestation sportive et culturelle. Elle est basée sur un concept original alliant sport pour tous et sport de haut niveau le tout dans un cadre festif. Créée en 2006 par Jean-François Caron et Philippe Lamblin.

La 11e édition de la Route du Louvre se déroulera le 17 avril 2016. L’édition 2015 a regroupé environ 15 700 participants dont 6500 coureurs et 9 200 randonneurs. Malgré les conditions climatiques très difficiles, la fête était au rendez-vous sur les lieux du départ, le long des parcours et sur le fabuleux site d’arrivée de la fosse du 11/19 à Loos-En-Gohelle.

Elle bénéficie du soutien de la région Nord-Pas-de-Calais, de la Communauté d'agglomération de Lens Liévin et de La Métropole Européenne de Lille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Depuis plusieurs années, la métropole lilloise et le bassin minier cherchent à se rapprocher[1], et l'arrivée de l'annexe du musée du Louvre à Lens a permis de faire vivre l'ambition.

Comme l'arrivée du Louvre-Lens ne pouvait pas laisser la région Nord-Pas-de-Calais indifférente, Philippe Lamblin, le président de la Ligue Nord-Pas-de-Calais d'athlétisme et Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle[2],[3],[4] décidèrent de créer un tracé de 42,195 km qui relie Lille à Lens.

Selon Pierre Mauroy, l'ancien premier ministre de François Mitterrand, mais surtout ancien maire de Lille, remarque que « nous sommes en train de construire le nouveau Nord. Il faut une union réelle et fondamentale entre la métropole lilloise et le bassin minier »[3]. Philippe Lamblin, président de la Ligue Nord-Pas-de-Calais d'athlétisme rejoint l'idée de Pierre Mauroy en disant que, « c'est un évènement d'aménagement du territoire pour réunir la métropole lilloise et le bassin minier qui, historiquement, se tournaient le dos[citation nécessaire] » .

Lancement et premières années[modifier | modifier le code]

Dès sa première année, en 2006, le marathon de la Route du Louvre se classe cinquième du rang national[1] avec 2 800 participants. L'année suivante, la Route du Louvre est reconnu, là où d'autres épreuves mettent une dizaine d'années[5]. C'est grâce aux annonces qui promouvaient l'événement, mais aussi grâce à l'attente des habitants. C'est ainsi qu'on remarque que le marathon de Dunkerque essaye de copier l'esprit festif de la Route du Louvre. L'évènement est devenu très populaire dès la première édition (avec en moyenne 10 000 participants toute épreuve confondue).

Pour la session de 2009, 13 000 participants[6] avaient fait le déplacement. Par rapport à l'année 2008, la Route du Louvre compte 13,5 % d'inscription en plus[7]. Sur ces 13 000 personnes, 8 000 ont pris le départ des randonnées qui a eu un gros succès, 2 700 pour le départ du marathon et plus de 2 000 inscrits pour le 10 km[7].

Le créateur de la Route du Louvre, Philippe Lamblin, exprime qu'il est « d'ailleurs heureux qu'il y ait davantage de randonneurs que de coureurs[2] ».

Dans les nouveautés de l'année 2009, il y a une randonnée cycliste qu'une quarantaine de handicapés du HandiLouvre ont parcouru[2],[4], et la possibilité de faire le marathon en relais, par équipes de six coureurs[7].

Descriptif[modifier | modifier le code]

La Route du Louvre comprend trois épreuves hors-stade de course à pied :

  • Le marathon international de 42,195 km est labellisé par la FFA .
  • Une course pédestre de 10 km et neuf randonnées (de 5 à 35 km), dont une randonnée cyclotouriste.
  • Une course de relais à 2 ou à 4

Le parcours du marathon relie Lille à Lens en traversant les communes suivantes : Lille, Loos, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Allennes-les-Marais, Don, Annœullin, Provin, Bauvin, Meurchin, Wingles, Bénifontaine, Hulluch, Loos-en-Gohelle et Lens.

Le départ du parcours a lieu à Euralille, suit une partie des berges de la Deûle et l'arrivée se fait sur la Fosse du 11/19 à Loos en Gohelle.

La course de 10 km a comme lieu de départ à Lens et s'achève elle aussi au 11/19.

Autour[modifier | modifier le code]

De nombreuses animations[modifier | modifier le code]

Les villes traversées par ces évènements prévoient des animations (géants du Nord, harmonie, défilé carnavalesque, épouvantails, parapente, tir à l'arc, etc.) pour le passage des sportifs. Par ailleurs, un Village départ est prévu à Lille et un Village arrivée est installée à Lens.

Une route « durable »[modifier | modifier le code]

L'objectif est de démontrer l'exemplarité écologique de la manifestation : limitation des déchets, papier recyclé, covoiturage, etc.

Juste une course ?[modifier | modifier le code]

De 2009 à 2012, pendant les années de construction (à Lens) de l'annexe du Louvre, et pour sensibiliser les participants sur l'importance de cet équipement culturel, le parcours a été ponctué de reproductions d'œuvres exposées au Louvre.

Cette course est aussi l'occasion de mobiliser les acteurs locaux autour de la candidature du Bassin Minier pour un classement UNESCO au titre de Patrimoine mondial de l'humanité.

Résultats[modifier | modifier le code]

Marathon international[modifier | modifier le code]

Date 1er homme Club Temps 1re femme Club Temps Partants Arrivants
2012 Jackson Kiprono Kirva Kenya 2:10.35' Bizuayehu Ehite Éthiopie 2:39.19' 1284
2011 Marc Tanui Kenya 2:13.19' Gladys Chebet Kenya 2:39.29' 1712
2010 Salem Gamal Belal Qatar 2:12.46' Amélie Chehensse Stade Sotteville 3:04.04' 2309
2009 William Suparimuk Kenya 2:16.31' Céline Cormerais AC Roche sur Yon 2:53.15' 1853
2008 Lawrence Mbondy Kenya 2:24.02' Everlyne Antacha Kenya 3:12.23' 1991
2007 Stéphane Chopin Le Cateau-Cambrésis 2:22.31' Fatma Bouremma US Athlétique de Liévin 3:02.02' 2456 2114
2006 Mohamed Reziga Le Cateau-Cambrésis 2:20.39' Svetlana Pretot Pays-Haut 2:43.39' 2751

10 km[modifier | modifier le code]

Date 1er homme Club Temps 1re femme Club Temps Partants Arrivants
2012 Gregory Lemaitre A Coureurs de fond du Cateau 31.24' Fanny Pruvost RC Arras 36.05' 1593
2011 Gregory Lemaitre A Coureurs de fond du Cateau 32.10' Ludivine Lacroix Lille Métropole Athlétisme 37.27' 1777
2010 Pierre Potteau A Coureur de fond du Cateau 31.18' Caroline Cordier Lille Métropole Athlétisme 37.04' 1477
2009 Gregory Lemaitre AS Anzinoise Athlétisme 32.10' Justine Lechien US Marquette 38.43' 1710
2008 Arnaud Crepieux Douai Sin A 32.13' Fatma Bouremma US Athlétique de Liévin 39.01' 1665
2007 Farid Oukaid Lille Métropole Athlétisme 36.07' Sabine Ghibaudo Courir Ensemble SNCF 46.38' 1575 1393
2006 Farid Oukaid US Tourcoing 32.08' Djamila Soricelli non licenciée 43.18' 1418

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Route du Louvre », Louvre-Lens (consulté le 11 mai 2009)
  2. a, b et c Christophe Caron, « La Route du Louvre ? On y court ! », La Voix du Nord, (consulté le 11 mai 2009)
  3. a et b « La Route du Louvre : un état d’esprit, un concept inédit », Site officiel (consulté le 11 mai 2009)
  4. a et b Céline Debette, « La Route du Louvre, les raisons d'un succès », Nord éclair, (consulté le 11 mai 2009)
  5. David Delporte, « La Route du Louvre a déjà trouvé sa place dans le calendrier régional », La Voix des sports, (consulté le 11 mai 2009)
  6. « Succès populaire avec 13 000 participants », Run in Live, (consulté le 11 mai 2009)
  7. a, b et c Bernard Virel, « Route du Louvre : déjà des records ! », La Voix des sports, (consulté le 11 mai 2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]