Ruqayya bint Mouhammed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Roukaya)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’islam
Cet article est une ébauche concernant l’islam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ruqayya (Née vers 603 et morte en 624) (arabe رقية [ruqayya] : élevée) est la deuxième des quatre filles de Mahomet et Khadija. Elle est morte avant son père.

Selon le tome II des Chroniques de Tabari, Ruqayya fut mariée au mécréant Otba (avant la Révélation de 610). Otba, aristocrate mecquois, était le fils d'Abu Lahab, devenu l'un des pires ennemis de l'islam après 613.

Par conséquent, Otba répudia Ruqayya sûrement avant 615, sur ordre de son père Abu Lahab qui lui promit une autre femme bien plus noble de La Mecque, en échange de ce divorce[1].

Répudiée, Ruqayya épousa ensuite Othman (futur calife). Vers 615, ils fuirent tous les deux en Abyssinie pour échapper aux persécutions de La Mecque contre les musulmans.

Ils revinrent à La Mecque, vers 619 ou 620, où Ruqayya apprit la mort de sa mère Khadija bint Khowaylid[2],[3].

En 622, Ruqayya participa à l'Hégire. Elle émigra à Médine avec ses sœurs, son père Mahomet et son mari Othman.

Ruqayya mourut à Médine en 624. Cela provoqua un immense chagrin dans la famille de Mahomet qui rentrait de la bataille de Badr[4].

Le calife Uthman fut successivement époux et veuf de Ruqayya et de sa sœur Umm Kulthum.

On trouve la forme Rokia en Afrique noire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tabari, Les Chroniques (tome II); Muhammad, Sceau des prophètes, , 354 p.
  2. ibn Kathir, As-Sîra, biographie de Mohamed, éditions Universel, 957 p., p 339
  3. modèle {{Lien web}} : paramètre « url » manquant « sajidine.com Ruqayya », sur http://www.sajidine.com/vies/femmes-pieuses/filles-prophete/ruqaya.htm (consulté le 14 juillet 2016)
  4. « Sajidine (Ruqayya) », sur http://www.sajidine.com/vies/femmes-pieuses/filles-prophete/ruqaya.htm (consulté le 14 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]