Roue de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 51′ 54″ N 2° 19′ 19″ E / 48.86513, 2.32204

Historique[modifier | modifier le code]

Exposition universelle de 1900[modifier | modifier le code]

Construite pour l’Exposition Universelle de 1900 avenue de Suffren près du Champs de Mars, la grande roue de l'époque a été désassemblée en 1937, et des chiffonniers ont récupéré les nacelles pour y tenir commerce[1].

Article détaillé : Grande Roue de Paris.

Fête des Tuileries en 1993[modifier | modifier le code]

La toute première grande roue récente (conjointement à celle existant déjà, de la Foire du Trône), intégrée à la Fête foraine des Tuileries depuis ses débuts, est installée chaque année en juillet-août. Elle mesure 43 mètres.

Célébration de l'an 2000 à Paris[modifier | modifier le code]

La roue de Paris à Geleen aux Pays-Bas

À l'occasion de la célébration de l'an 2000, une nouvelle grande roue est créée sous l'égide de Marcel Campion, et installée dans le jardin des tuileries à Paris.

Devant rester jusqu'en décembre 2000 seulement, Jean Tiberi, maire de Paris, lui octroie un sursis jusqu'à fin 2001. Mais Marcel Campion la laisse implantée[2].

Transferts successifs[modifier | modifier le code]

Elle est transportée en fin de l'année 2004 à Manchester, Angleterre. Entre l'été 2005 et mai 2009, elle est installée aux Pays-Bas à Amsterdam à la Museumplein. Elle fait son retour en France en mai 2009 en s'installant au Luna-Park d'Antibes Land[1].

2009 : Nouvelle grande roue à télécabines[modifier | modifier le code]

Sur son premier emplacement à Paris, à la faveur d'un accord avec l'Hôtel de Ville, Marcel Campion installe une nouvelle roue de 55 mètres pour les fêtes de fin d'année à partir de 2009, toujours sur la place de la Concorde, alternée au Jardin des Tuileries lors de la fête foraine. Son design général sans habillage est plus moderne. Ses cabines en position debout possible, aux vitres teintées et aux formes arrondies, ne font pas référence à Paris et sont sans dorures, mais rappellent des télécabines[3],[4].

Marcel Campion prévoit de faire tourner la grande roue jusqu'en juillet 2015 lors notamment du passage du Tour de France. Puis direction Waregem en Belgique, confiée à René Bufkens, à l'occasion de la course hippique annuelle[5].

2015-2016 : 5° grande roue[modifier | modifier le code]

Marcel Campion confie la fabrication par l'entreprise néerlandaise Mondial d'une nouvelle grande roue remplaçant la précédente, d'une hauteur d'environ 70 mètres, intégrant des éclairages aux couleurs de l'Euro-2016", coupe d'Europe de football organisée en France le 10 juin 2016[6],[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Perdez la tête sur la grande roue de Paris », sur Paris zigzag,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  2. « Paris : en 20 ans, la grande roue est (presque) devenue un monument », sur Le Parisien.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  3. My B., « La Grande Roue de la Concorde à Paris », sur SortirAParis.com,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  4. Adele, Jean et Pauline, « Grande roue de la Concorde à Paris en 2015 : Prix, hauteur... », sur evous.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  5. Toutefois le 2 Août elle demeure toujours dans la fête foraine des Tuileries où il est probable qu'elle reste au moins jusqu'à la fin de la fête le 23 Août...
  6. Nicolas Vanel, « Paris : la future grande roue, plus grande, célébrera l'Euro-2016 », sur Metronews.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  7. « Un forain belge acquiert la grande roue de la place de la Concorde à Paris », sur France3 Nord Pas-de-Calais,‎ (consulté le 21 juillet 2015)

Article connexe[modifier | modifier le code]