Rotonde ferroviaire de Montabon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rotonde ferroviaire de Montabon
Rotonde ferroviaire de Montabon.jpg
La Rotonde de côté
Présentation
Type
Propriétaire
Association RFVL
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Route de Nogent-sur-LoirVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Sarthe
voir sur la carte de la Sarthe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La rotonde ferroviaire de Montabon est située sur la commune de Montabon proche de la gare de Château-du-Loir (Sarthe), inscrite au titre des monuments historiques en 2010[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le est ouverte la ligne Tours - Le Mans du P.O. Le premier dépôt de Château-du-Loir est ouvert avec une plaque tournante de 5 mètres 25.

En 1879 et 1881, la compagnie des chemins de fer du Paris-Orléans ouvrent de nouvelles lignes au départ de Château-du-Loir. Ces lignes sont dirigées vers Saint-Calais (1879) et Blois (1881).

Le , les chemins de fer de l'État ouvrent la ligne Paris-Bordeaux. Château-du-Loir devient une étape sur ce tronçon national. Cette nouvelle ligne est concurrente de l'autre ligne reliant Paris à Bordeaux de la compagnie du Paris Orléans qui dessert elle Tours, Poitiers et Angoulême.

En 1889 débutent les travaux pour la construction d'une rotonde à dix voies sur la commune de Montabon. Ces travaux sont achevés en 1891. Le bâtiment est du type État. Un pont tournant de 17 m est installé.

En 1938, les compagnies de chemins de fer privées sont nationalisées par l'État pour constituer la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). Cette nouvelle entité dispose de deux lignes reliant Paris à Bordeaux, celle ex-État, l'autre ex-P.-O. C'est cette dernière qui est privilégiée. Par conséquent, la ligne par Château-du-Loir est délaissée.

Le dépôt est finalement fermé en 1954.

Une association s'occupe désormais de préserver la rotonde : Rotonde ferroviaire de la vallée du Loir (RFVL[2]).

En mai 2018, la rotonde est retenue par la Mission patrimoine menée par Stéphane Bern parmi dix-huit autres sites sur le territoire national. Le projet bénéficie d'un soutien financier de l'ordre de 480 000  et une souscription auprès de la Fondation du patrimoine est en cours[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA72000042, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. RFVL, « RFVL Rotonde Ferroviaire et patrimoine Chemin de Fer », sur RFVL Rotonde ferroviaire et patrimoine chemin de fer (consulté le 11 septembre 2017)
  3. Fondation du patrimoine, « Rotonde ferroviaire de Montabon », sur Sauvons notre patrimoine (consulté le 3 juillet 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]