Rostislav Zakharov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zakharov.
Rostislav Zakharov
Description de l'image Rostislav zakharov.jpg.
Naissance
Astrakhan
Gouvernement d'Astrakhan
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 76 ans)
Moscou
RSFSR
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale maître de ballet, chorégraphe
Style Ballet
Années d'activité 1934 - 1969
Formation Académie de ballet Vaganova
Académie des arts du théâtre de Saint-Pétersbourg
Maîtres Boris Zon (ru)
Enseignement Académie russe des arts du théâtre
Récompenses Prix Staline (1943)
Distinctions honorifiques Artiste du peuple de l'URSS (1969)

Rostislav Vladimirovitch Zakharov (en russe : Ростислав Владимироич Захаров), né à Astrakhan le et décédé le à Moscou, est un danseur, maître de ballet et chorégraphe soviétique d'origine russe.

Il était Artiste du peuple de l'URSS (1969). Sa renommée est notamment due à ses chorégraphies de La Fontaine de Bakhtchisaraï (1934) et Cendrillon (1945).

Biographie[modifier | modifier le code]

Rostislav Zakharov étudia la comédie et la danse à Leningrad, à l'Institut chorégraphique d'État de Léningrad, aujourd'hui Académie Vaganova. Entre 1926 et 1929, il était soliste et chorégraphe à l'opéra de Kiev et à l'opéra de Kharkov, tout en continuant de suivre des cours de théâtre au Technicum des Arts scéniques à Leningrad, dont il obtint le diplôme en 1932[1]. De 1930 à 1936, il travailla au théâtre Kirov (aujourd'hui le Mariinsky) en tant que chorégraphe. Il y créa en 1934 La Fontaine de Bakhtchisaraï, d'après un poème de Pouchkine sur une musique de Boris Assafiev. Ensuite, jusqu'en 1956, il fut le chorégraphe principal du théâtre Bolchoï à Moscou. Il travailla sur la version définitive, qu'il avait déjà élaborée auparavant à Léningrad, du ballet de Cendrillon de Prokofiev, dont il tourna un film en 1960.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classe de Léonide Vivien.

Liens externes[modifier | modifier le code]