Ross 614

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ross 614
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 06h 29m 23,3915s[1]
Déclinaison −02° 48′ 48,804″[1]
Constellation Licorne
Magnitude apparente 11,15/14,23

Localisation dans la constellation : Licorne

(Voir situation dans la constellation : Licorne)
Monoceros IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral M4.5VJ/
Indice U-B 1,19/
Indice B-V 1,72/
Variabilité UV Ceti[2]
Astrométrie
Vitesse radiale +18,2 km/s
Mouvement propre μα = +750,140 mas/a[1]
μδ = −802,947 mas/a[1]
Parallaxe 242,965 9 ± 0,883 3 mas[1]
Distance 4,115 8 ± 0,014 9 pc (∼13,4 a.l.)[1]
Magnitude absolue 13,09/16,17
Caractéristiques physiques

Autres désignations

V577 Monocerotis, GJ 234 A/B, G 106-049, HIP 30920, LHS 1849/1850, LTT 2564, WDS J06293 -0248[3]

Ross 614 est la première étoile binaire dont la binarité a été découverte par astrométrie photographique[4]. Elle est constituée de deux naines rouges de faible masse, située dans la constellation de la Licorne. La période orbitale est d'environ 16,6 ans et le demi-grand axe a une séparation angulaire de seulement 0,932". Ce système est parmi les plus proches de notre Soleil, à une distance de 13,4 années-lumière[1].

L'étoile primaire a été découverte en 1927 par Frank E. Ross (1874-1960) avec le télescope de 40 pouces de l'observatoire Yerkes[5]. L'étoile secondaire a été détectée en 1936 par Dirk Reuyl (en) (1906-1972)[4] à partir de photographies prises avec le télescope de 26 pouces de l'observatoire McCormick[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) A. G. A. Brown et al. (Gaia collaboration), « Gaia Data Release 2 : Summary of the contents and survey properties », Astronomy & Astrophysics, vol. 616,‎ , article no A1 (DOI 10.1051/0004-6361/201833051, Bibcode 2018A&A...616A...1G, arXiv 1804.09365). Notice Gaia DR2 pour cette source sur VizieR.
  2. (en) NN Samus', EV Kazarovets et al., « General Catalogue of Variable Stars: Version GCVS 5.1 », Astronomy Reports, vol. 61, no 1,‎ , p. 80-88 (DOI 10.1134/S1063772917010085, Bibcode 2017ARep...61...80S, lire en ligne).
  3. (en) Ross 614 -- Eruptive variable Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  4. a et b (en) Bjørn R Pettersen et Stein R Sundland, « The flare activity of V577 Monocerotis », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 87, no 2,‎ , p. 303-308 (Bibcode 1991A&AS...87..303P, lire en ligne [[GIF]], consulté le ).
  5. (en) Frank E Ross, « New proper-motion stars (fifth list) », The Astronomical Journal, vol. 37, no 886,‎ , p. 193-198 (DOI 10.1086/104788, Bibcode 1927AJ.....37..193R, lire en ligne [[GIF]], consulté le ), en part. p. 195 (lire en ligne [GIF])
  6. (en) Dirk Reuyl, « Variable proper motion of Ross 614 », The Astronomical Journal, vol. 45, no 1050,‎ , p. 133-135 (DOI 10.1086/105356, Bibcode 1936AJ.....45..133R, lire en ligne [[GIF]], consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]