Rospez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rospez
Rospez
L'église Saint-Pierre et Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Lannion
Canton Lannion
Intercommunalité Lannion-Trégor Agglomération
Maire
Mandat
Jacques Robin
2014-2020
Code postal 22300
Code commune 22265
Démographie
Gentilé Rospézien, Rospézienne
Population
municipale
1 754 hab. (2015 en augmentation de 1,56 % par rapport à 2010)
Densité 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 49″ nord, 3° 22′ 56″ ouest
Altitude 80 m
Min. 31 m
Max. 112 m
Superficie 13,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Rospez

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Rospez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rospez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rospez

Rospez [ʁɔspes] est une commune française du département des Côtes-d'Armor, en région Bretagne.

Ses habitants sont appelés les Rospéziens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 10 kilomètres à l'est de Lannion, cette petite commune compte aujourd'hui environ 1 600 habitants. Essentiellement rurale, Rospez s'est considérablement développée ces dernières années. Aujourd'hui, le bourg s'agrandit aux dépens de l'agriculture. De nouvelles zones d'habitations, comme le lotissement Convenant Nonen, ont vu le jour encore tout récemment.[réf. souhaitée]

Communes limitrophes de Rospez
Lannion Kermaria-Sulard Trézeny
Lannion Rospez Lanmérin
Lannion Caouënnec-Lanvézéac Quemperven

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Rosbeith en 909, Rospez fin du XIVe siècle, en 1437 et en 1486[1].

Rospez (Rosbeith) est formé à partir de l'ancien breton ros (tertre ou colline)[1], et d'un second élément bez, forme lénifiée de *ped, du latin pedes, « qui va à pied »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien régime[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Kerhuelin est tenue par la Famille Estemple.[3]

Famille Estemple : Gironné d'argent et de gueules de huit pièces.



Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1809 1813 Yves Daniel    
  1827 Pierre Daniel    
  1908 Jean-Marie Perrot    
  1918 Louis Queffeulou    
1998 2004 Jean-Claude Lagadec PS  
2004 2008 Martine Le Diuzet    
Mars 2008 en cours Jacques Robin PS Agent de secteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 1 754 habitants[Note 1], en augmentation de 1,56 % par rapport à 2010 (Côtes-d'Armor : +1,14 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 160 1 026 1 023 1 202 1 425 1 427 1 456 1 476 1 507
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 616 1 838 1 552 1 503 1 462 1 465 1 504 1 306 1 112
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 109 1 234 1 158 956 988 935 901 797 754
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
737 758 1 163 1 630 1 622 1 525 1 663 1 681 1 734
2015 - - - - - - - -
1 754 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Langue bretonne[modifier | modifier le code]

À la rentrée 2017, 50 élèves étaient scolarisés dans la filière bilingue catholique (soit 17,6% des enfants de la commune inscrits dans le primaire)[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul
  • Lavoir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :