Rosina de Pèira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rosina de Pèira
Description de cette image, également commentée ci-après
Batejada de l'équipe de « calandrinas » le 19 décembre 2010, avec comme marraine Rosina de Pèira, assise.
Informations générales
Surnom Rosina
Nom de naissance Rosine Saurine
Naissance
Fabas (Ariège)
Décès (à 86 ans)
Fabas (Ariège)
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Éditrice
Genre musical Chanson occitane
Années actives 1972-2010
Labels Revolum

Rosina de Pèira, nom de scène de Rosine Saurine, née le [1] à Fabas (Ariège) et morte le dans le même village[2], est une chanteuse française de chansons traditionnelles en occitan qui commence sa carrière au début des années 1970.

Elle est une figure du mouvement de la Nòva cançon.

Biographie[modifier | modifier le code]

La langue occitane, dans son dialecte gascon du Comminges, est sa langue maternelle. Elle s'initie à la culture et à la chanson traditionnelle aux côtés de son amie d'adolescence Françoise Dague qui fondera plus tard les Ballets occitans de Toulouse dans lesquels elle dansera et chantera dans les années 1960 et 1970. Elle est une occitane du Volvestre (Ariège). Dans son répertoire chanté, elle utilise les cinq grands dialectes de l'occitan.

Rosina de Pèira fait ses débuts sur scène avec sa fille Martina en 1972. Elles chantent ensemble sans interruption de 1978 à 1990 sous le nom de Rosina de Pèira e Martina. En 1974, elle et son compagnon Michel Berthoumieux fondent la maison de disques Revolum, chez qui elle et Martina enregistreront tous leurs disques et qui a produit, jusqu'au début des années 2000, de grands noms de la chanson occitane.

Rosina de Pèira et Martina ont reçu deux fois le Grand Prix International du Disque de l'Académie Charles-Cros en 1979 (avec "Cançons de Femnas") et 1985[3].

En 1980, Rosina présente son album "Coançons des Femnas" avec ses deux filles, Martina et Clara au festival Brosella Folk à Bruxelles, son premier concert en Belgique.

Discographie (albums)[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Rosina de Pèira e Martina
  • 1975 : Rosina de Pèira "se io sabioi volar"
  • 1979 : Rosina de Pèira e Martina "Cançons de Femnas" (primé par l'Académie Charles-Cros)
  • 1981 : Rosina de Pèira e Martina "Ié" (avec la participation de sa seconde fille Clara)
  • 1983 : Rosina de Pèira e Martina "Trobadors"
  • 1984 : Rosina de Pèira, Martina, Clara e Francesa Daga "Nadal encara" (primé par l'Académie Charles-Cros)
  • 1988 : Rosina de Pèira, Martina e Clara "Arieja o mon pais"
  • 1992 : Rosina de Pèira "Anueit"
  • 2004 : Rosina de Pèira "Sul viu" (gospel d'Oc)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Pèira, Rosina de », notice d'autorité personne n° FRBNF13957020, catalogue Bn-Opale Plus, Bibliothèque nationale de France, créée le 13 juillet 1993, modifiée le 9 août 2005
  2. (oc) « Nos a quitats Rosina de Pèira : Èra una icòna de la nòva cançon occitana e la maire del folk occitan », Jornalet, Barcelone, Associacion entara Difusion d'Occitània en Catalonha (ADÒC),‎ (ISSN 2385-4510, OCLC 1090728591, lire en ligne)
  3. « Rosina de Peira chantera Noël », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]