Rosetta (Mac OS X)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosetta.

Rosetta (basée sur la technique de Transitive) est un traducteur à la volée de code binaire d'architecture PowerPC en x86, permettant l'exécution sans modification des logiciels conçus et compilés pour Mac OS X sur PPC sur les ordinateurs Apple à base de processeurs Intel.

Le code est traduit en binaire x86 par bloc, puis est exécuté.

Rosetta a été intégré dans Mac OS X depuis le 10 janvier 2006 par Apple pour assurer la transition en douceur des applications entre les ordinateurs Macintosh à base de processeurs PowerPC vers les Mac à base de processeurs Intel x86. Rosetta n'est utilisée que par les applications non universelles (qui ne sont pas compilées pour x86) qui peuvent ainsi fonctionner sur les Mac à processeur Intel x86.

Les applications tournant dans Rosetta fonctionnent plus lentement que les applications universelles et sont également jusqu'à 50 % plus gourmandes en mémoire vive.

Mais certaines applications ne peuvent pas fonctionner avec Rosetta, comme Virtual PC de Microsoft qui a besoin d'avoir accès directement au processeur PowerPC. Les applications écrites pour Mac OS 9 ne fonctionnent pas avec Rosetta.

Les applications dites universelles sont prévues pour tourner de façon optimisée à la fois sur Macintosh PowerPC et x86.

À noter qu'à partir de Mac OS 10.7 (Lion), Rosetta n'est plus intégré.

Liens externes[modifier | modifier le code]