Rosemarie Whyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un athlète image illustrant jamaïcain
Cet article est une ébauche concernant un athlète jamaïcain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rosemarie Whyte Portail athlétisme
Whyte 02427.JPG
Rosemarie Whyte lors du meeting de Reims 2013.
Informations
Disciplines 400 m
Nationalité Drapeau : Jamaïque Jamaïcaine
Naissance (30 ans)
Taille 1,80 m
Poids 64 kg
Entraîneur Glen Mills, Bert Cameron
Records
400 m : 49 s 84 (2011)
Palmarès
Jeux olympiques - 1 1
Championnats du monde - 2 -

Rosemarie Whyte (née le ) est une athlète jamaïcaine spécialiste du 400 mètres.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2008, lors des Jeux olympiques de Pékin, elle se classe septième de la finale du 400 m en 50 s 68, avant de remporter, en tant que troisième relayeuse, la médaille de bronze du 4 × 400 m aux côtés de Novlene Williams, Shereefa Lloyd et Shericka Williams[1]. Elle décroche lors de cette même saison son premier titre national sur 400 m[2].

Le , elle fait partie de l'équipe jamaïcaine médaillée d'argent des Championnats du monde de Berlin. Le relais, composé également de Novlene Williams, Shereefa Lloyd et Shericka Williams, se classe derrière les États-Unis en 3 min 21 s 15[3].

En août 2011, à l'occasion du meeting de Londres, Rosemarie Whyte descend pour la première fois de sa carrière sous les 50 secondes en bouclant son tour de piste en 49 s 84. Fin août à Daegu, elle remporte la médaille d'argent du relais 4 × 400 m des Championnats du monde en compagnie de ses compatriotes Davita Prendergast, Novlene Williams-Mills et Shericka Williams. L'équipe jamaïcaine, qui s'incline face aux États-Unis, établit un nouveau record national de la discipline en 3 min 18 s 71[4].

Dopage[modifier | modifier le code]

À la suite du scandale de dopage concernant la Russie, 454 échantillons des Jeux olympiques de Pékin en 2008 ont été retestés en 2016 et 31 se sont avérés positifs dont Anastasiya Kapachinskaya et Tatyana Firova, médaillées d'argent du relais 4 x 400 m. Par conséquent, Whyte et ses co-équipières pourraient se voir attribuer la médaille d'argent de ces Jeux si l'échantillon B (qui sera analysé en juin) se révèle également positif[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2008 Jeux olympiques Pékin 7e 400 m 50 s 68
2e 4 × 400 m 3 min 20 s 40
2009 Championnats du monde Berlin 2e 4 × 400 m 3 min 21 s 15
2011 Championnats du monde Daegu 2e 4 × 400 m 3 min 18 s 71
2012 Jeux olympiques Londres 8e 400 m 50 s 79
3e 4 × 400 m 3 min 20 s 95

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
200 m 22 s 74 Salamanque
400 m 49 s 84 Londres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rosemarie Whyte biography », sur sports-reference.com (consulté le 6 août 2011)
  2. (en) « Fiche de Rosemarie Whyte », sur pacesportsmanagement.com (consulté le 6 août 2011)
  3. (en) « Résultats du relais 4 × 400 m féminin des Championnats du monde 2009 », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2011)
  4. (en) « Résultats du 4 × 400 m féminin des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 6 septembre 2011)
  5. « Recheck shows positive doping samples of 14 Russian 2008 Olympic athletes », sur TASS (consulté le 25 mai 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]