Roselin de Blanford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Agraphospiza rubescens, Agraphospiza

Agraphospiza rubescens
Description de cette image, également commentée ci-après
Roselin de Blanford, couple, femelle en bas.
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Fringillidae

Genre

Espèce

Agraphospiza rubescens
(Blanford, 1872)[1]

Synonymes

  • Agraphospiza rubescens (Blanford, 1872)[1]
  • Carpodacus rubescens (Blanford, 1872)[1]
  • Procarduelis rubescens Blanford, 1872[1]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Roselin de Blanford (Agraphospiza rubescens), unique représentant du genre Agraphospiza, est une espèce de passereaux de la famille des Fringillidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 15 cm.

Le mâle présente une tête rouge légèrement piquetée de gris et de noire, ces deux couleurs marquant les traits oculaires et les joues.

Plus terne, la femelle est brune dessus et brun clair dessous.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son aire s'étend à travers les monts Hengduan et l'Est de l’Himalaya.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce roselin est inféodé aux zones ouvertes des forêts de conifères ou mixtes de bouleaux et de conifères, notamment les clairières, les ravins et les versants dégagés.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Elle n’est pas documentée, les rares photos de cette espèce prouvent qu’elle se nourrit de particules végétales essentiellement prélevées sur le sol.

Nidification[modifier | modifier le code]

Elle est très peu documentée, une ancienne donnée faisant état de jeunes à la sortie du nid et d’adultes en condition de reproduction à la mi-avril suggère une nidification précoce. Les œufs n’ont jamais été décrits en milieu naturel.

Statut[modifier | modifier le code]

L’espèce est qualifiée de sédentaire rare, peu commune ou localisée dans la littérature mais BirdLife International (2010) ne la considère pas comme menacée.

Étymologies[modifier | modifier le code]

Son nom spécifique, du latin rubescens, « rouge », lui a été donné en référence à la livrée du mâle.

Le nom du genre Agraphospiza est composé à partir du préfixe grec ancien ἀ-, a, « privation », γράφος, gráphos, « lignes », et σπιζα, spiza, « fringille », en référence au fait qu'aucun des deux sexes ne soit rayé[2].

Publications originales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Ottaviani, 2008 : « Monographie des Fringilles (fringillinés – carduélinés) – Histoire Naturelle et photographies ». Volume 1, 488 pages. Éditions Prin, Ingré, France.
  • BirdLife International, 2010 : « Threatened Birds of the World 2010 ». CD-ROM. Cambridge, UK. BirdLife International.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]