Rose Selfridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rose Selfridge
Rosalie Selfridge 1890.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
Highcliffe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Rose BuckinghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Drapeau des États-Unis Américaine
Conjoint

Rose Amelia Selfridge (née Buckingham; 5 juillet 1860 – 12 mai 1918) était l'épouse du magnat du magasin Harry Gordon Selfridge. Elle faisait partie de la riche famille Buckingham de Chicago et avait hérité d'une grande quantité de biens et de l'argent de ses ancêtres. Elle a été bien éduquée et a beaucoup voyagé quand elle a rencontré Harry Selfridge à la fin des années 1880. Après ils se sont mariés, Rose a vécu quelque temps avec Harry à Chicago et apprécié la compagnie de sa famille. Plus tard, ils ont déménagé à Londres quand Harry a construit son nouveau magasin à Oxford Street. Son histoire a récemment été dépeinte dans la série télévisée Mr Selfridge.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Benjamin Hale Buckingham, le père de Rose Selfridge.

Rosalie (Rose), Amelia Buckingham est né en 1860 à Chicago dans l'Illinois. Son père est Benjamin Hale Buckingham, et sa mère Martha Euretta Potwin[1]. Son grand-père est Alvah Buckingham, fondateur du cabinet de Buckingham et Sturges. Cette entreprise a construit le premier silo à céréales de Chicago et a signé un contrat avec l'Illinois Central Railway pour gérer l'ensemble de leur grain de l'entreposage pendant dix ans[2]. Benjamin le père de Rose, faisait partie de cette entreprise familiale. Malheureusement, il est mort en 1864 lorsque Rose n'avait que quatre ans[3].

Malgré la mort de son père, la famille de Rose a continué à bien vivre. Le recensement de 1870 montre que Rose, sa mère Martha et sa sœur Anna avaient chacune hérité d'une grande richesse comprenant à la fois des biens et de l'argent. Entre 13 et 19 ans, Rose a acquis une éducation en voyageant à travers l'Europe avec sa mère, étudiant les langues et la musique[4]. Elle a déclaré être une harpiste très douée et a été décrite par un Chicago mondain dans les termes suivants :

« Rose Buckingham, appartenant à une famille distinguée, était aussi belle d'esprit que de corps. Je pense que lorsqu'elle se tenait à côté de la harpe, qu'elle joue à merveille, elle était une source d'inspiration pour ceux qui la voyaient. Très privilégiée dans la société, elle était généreuse en apportant sa compétence de la harpe à des fins de bienfaisance. Elle aimait son art et elle était toujours prête à aider les autres »[5].

Entre 24 et 28 ans, Rose a voyagé à travers l'Europe, la Russie et le Moyen-Orient avec plusieurs membres de la famille Buckingham [4]. Elle semble avoir été sensible au sujet de son âge, comme dans certains de ses documents de voyage, elle soustrait jusqu'à six ans à partir de sa véritable date de naissance[6]. Elle a rencontré Harry Selfridge lorsqu'elle avait près de 28 ans et l'épouse en 1890 à l'âge de 30 ans. Rose et Harry ont finalement eu cinq enfants, trois filles et deux garçons (dont l'un est mort alors qu'il était enfant).

Vie à Chicago[modifier | modifier le code]

Harry Gordon Selfridge
Harrose Hall, Lac de Genève, la maison de Harry et Rose Selfridge.

Après leur mariage, le couple a vécu pendant un certain temps avec la mère de Rose sur Rush Street, Chicago. Ils ont ensuite déménagé dans leur propre maison sur la promenade Lake Shore. Les Selfridges ont également construit une imposante maison de maître appelée Harrose Hall dans le style Tudor à Lake Geneva, avec de grandes serres et de vastes roseraies[7]. Au cours de la décennie suivante, le couple eut cinq enfants - Chandler né en 1891, mort peu après, Rosalie née en 1893, Violette en 1897, Gordon en 1900 et Béatrice en 1901[8]. Tout au long de leur vie conjugale, la mère d'Harry, Lois, a vécu avec la famille.

Vie en Angleterre[modifier | modifier le code]

Rose Selfridge et sa famille. En haut: Béatrice, Rose (au centre) et  Violette. En bas: Gordon et Rosalie.

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « The ancestors of Ebenezer Buckingham, who was born in 1748, and of his descendants », Open Library website (consulté le 1er juin 2013), p. 182
  2. « Ohio, the future great state: Alvah Buckingham », Open Library internet archive (consulté le 28 juin 2013), p. 234
  3. « The ancestors of Ebenezer Buckingham, who was born in 1748, and of his descendants », Open Library website (consulté le 1er juin 2013), p. 95
  4. a et b « The ancestors of Ebenezer Buckingham, who was born in 1748, and of his descendants », Open Library website (consulté le 1er juin 2013), p. 184
  5. Harrison, C., « Strange to say-recollections of persons and events in New Orleans and Chicago », sur Open Library, (consulté le 25 juin 2013), p. 84
  6. Passport application of 1888.
  7. Woodhead, 2012, pp. 45 and 61.
  8. Woodhead, 2012, p. 58.