Rose Repetto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette demoiselle est chaussée de Ballerines Repetto.

Rose Repetto née en 1907 à Milan, et décédée en 1984 à Paris, était une styliste française d'origine italienne, créatrice du chausson et de la marque Repetto[1]. Elle est la mère de Roland Petit et de Claude Petit.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1947, Rose Repetto a fondé la société internationalement renommée, Repetto, à la demande de son fils Roland Petit, à ce moment-là jeune danseur, qui revient courbatu de ses cours, souvent épuisé et parfois même rougi de filets de sang au niveau de ses pieds. Bonne couturière, Rose Repetto décide de concevoir un chausson qui permettrait une plus grande aisance dans la pratique de ce sport[2]. En 1956, elle créée les ballerines « Cendrillon » qu’elle dédie à Brigitte Bardot. En 1959, Rose ouvre sa première boutique au 22 rue de la Paix, à Paris. De nombreux danseurs viennent s’y fournir : Maurice Béjart, Rudolf Noureev, Mikhaïl Barychnikov, Carolyn Carlson, Cyril Atanassoff, Noëlla Pontois, Juan Giuliano, le Kirov, les Folies Bergère, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]