Roscille de Blois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roscille de Blois
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Conjoints
Enfant

Roscille de Blois[1], (née vers 925), fille de Thibaud l'Ancien, comte de Blois et de Richilde du Maine (ou Richilde de Bourges) [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est une sœur anonyme de Thibaud Ier de Blois surnommé par les chroniqueurs capétiens « Thibaud le Tricheur »[3],[4]. » la Chronique de Nantes indique que Alain Barbetorte l'épouse à une date inconnue sans préciser son nom. Arthur de la Borderie qui spécifie « on ignore son nom », précise simplement que « leur fiançailles eurent lieu au château de Blois et leurs noces à Nantes »[5] Ils ont un enfant : Drogon de Nantes, appelé également Dreux (né en 950, futur comte de Nantes, mort en 958).En 952, Alain Barbetorte meurt.

Devenu veuve, elle est remariée rapidement par son frère avec Foulque II d'Anjou[6]. Celui-ci, en accord avec Thibaud, régent de la Bretagne[7], prend le contrôle du comté de Nantes au nom de Drogon, le fils d'Alain Barbetorte. Drogon meurt à Angers en 958 dans des conditions mal définies (peut-être empoisonné par Foulque II). Foulque II d'Anjou devint de facto comte de Nantes jusqu'en 960.

On ne connait pas exactement la date de la mort de la pseudo Roscille de Blois.

Références[modifier | modifier le code]

  1. aucune source primaire ne précisant son nom l'historiographie moderne lui attribue parfois une variante de celui de sa grand-mère paternelle !
  2. Fiche de Richilde de Bourges sur généanet
  3. André Chédeville & Noël-Yves Tonnerre La Bretagne féodale XIe-XIIIe siècle Ouest-France Université Rennes (1987) (ISBN 9782737300141) « La famille d'Alain Barbe-Torte » p. 29.
  4. Noël-Yves Tonnerre Naissance de la Bretagne Presses de l'Université d'Angers (1994) (ISBN 978-2903075583), « La famille d'Alain Barbetorte p. 290.
  5. Arthur de la Borderie Histoire de Bretagne réédition Joseph Floch à Mayenne 1975, Volume II, p. 416
  6. André Chédeville & Noël-Yves Tonnerre Op.cit p. 31
  7. Yves Sassier, Hugues Capet : Naissance d'une dynastie, Fayard, coll. « Biographies historiques », , 364 p. (ISBN 9782213670027, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]