Rosalie Vaillancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaillancourt.
Rosalie Vaillancourt
Rosalie Vaillancourt.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Rosalie Vaillancourt, née le à Saint-Hyacinthe, est une humoriste, comédienne et chanteuse[réf. nécessaire] québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Alain Vaillancourt et de Christiane Girard, Rosalie Vaillancourt vit toute son enfance à Saint-Hyacinthe. À l'école primaire, elle apprend les rudiments du théâtre et du basket-ball[1].

Au cégep, elle doit faire un choix entre ses deux passions : la scène ou le sport. Elle opte pour le théâtre, malgré les nombreuses offres de bourses d'études dans les universités américaines[2].

Elle fut expulsée de son école de théâtre à St-Hyacinthe avant la fin de son parcours. C'est en dernier recours[réf. nécessaire] qu'elle décide de se lancer en humour[3].

Elle s'inscrit à l'École nationale de l'humour, parrainée par Phil Roy, et est admise dès son premier essai.[réf. nécessaire]

Dès sa sortie de l'école[réf. nécessaire], elle est la tête d'affiche du spectacle New Girls, présenté à l'édition 2015 de Zoofest[3]. L'année suivante, toujours à Zoofest, elle présente son premier spectacle solo, autoproduit[réf. nécessaire], intitulé Rosalie Vaillancourt : La Comédie musicale[4].

Sur Internet[modifier | modifier le code]

Sa carrière s'envole suite au succès de sa web-série Rosalie. Il s'agit d'une série de sept épisodes, co-écrite avec Charles-Alex Durand, dans laquelle elle offre des trucs aux spectatrices pour se débarrasser de leur conjoint, interpété par Pierre-Yves Roy-Desmarais.

Ses premiers contrats à la télévision lui sont offerts grâce au succès de la série sur Internet.[réf. nécessaire]

À l'automne 2017, Rosalie lance une nouvelle web-série intitulée Avant d'être morte. N'ayant pas répondu à une chaîne de lettre, Rosalie mourra dans 7 jours. Elle décide donc de vivre à fond ses derniers instants sur terre en réalisant tout ce qu'elle a toujours voulu avant d'être morte. La série est réalisée par Alec Pronovost et co-produite par la corp. La série marque aussi la première expérience de Rosalie à titre de productrice.[réf. nécessaire]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Elle commence à la télévision dans l'émission CTRL à MusiquePlus[5], qui ne reviendra pas pour une deuxième saison. Puis, le public la découvre grâce[réf. nécessaire] à son rôle de Rosalie dans Le Monde selon Thomas Gauthier'[4]. On peut la voir dans Conseils de famille à Télé-Québec, dans sa série Avant d'être morte et dans la distribution de l'émission à sketchs Le Nouveau Show à Radio-Canada[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Rosalie Vaillancourt : La Comédie musicale (GABA productions)

Télévision[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vrak, « Biographie de Rosalie Vaillancourt, humoriste », sur VRAK.tv (consulté le 18 janvier 2019)
  2. Vrak, « Biographie de Rosalie Vaillancourt, humoriste », sur VRAK.tv (consulté le 18 janvier 2019)
  3. a et b « Zoofest en mode pyjama party avec Rosalie », sur Le Huffington Post (consulté le 20 novembre 2016)
  4. a et b « Rosalie Vaillancourt présente sa comédie musicale à Zoofest », sur Le Huffington Post (consulté le 20 novembre 2016)
  5. « Un bon départ pour Rosalie Vaillancourt », sur www.lecourrier.qc.ca (consulté le 12 novembre 2016)
  6. « «Conseils de famille»: Les grandes joies et petites misères de la famille, selon Clovis », sur Le Huffington Post (consulté le 29 décembre 2017)
  7. « Encore plus de «Nouveau show» sur l'Extra Tou.tv », sur Le Huffington Post (consulté le 29 décembre 2017).
  8. « Rosalie Vaillancourt : quand l’humour s’impose à soi », sur Radio Canada, (consulté le 25 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]