Rosa stellata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rosa stellata
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie de fleur de Rosa stellata var. mirifica au jardin botanique de Madrid, Espagne
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Rosa

Espèce

Rosa stellata
Wooton, 1898

Rosa stellata, connu aussi comme le Rosier du désert ou Rosier de Sacramento, est une espèce de rosiers nain, classée dans le sous-genre Hesperhodos, originaire du sud-ouest des États-Unis (Arizona, Texas, Nouveau-Mexique).

L'épithète spécifique, stellata, fait référence aux poils étoilés qui ornent les jeunes tiges.

Il en existe trois sous-espèces et deux variétés :

  • Rosa stellata Wooton subsp. abyssa A.M.Phillips,
  • Rosa stellata Wooton subsp. mirifica (Greene) W.H.Lewis,
    • Rosa stellata Wooton subsp. mirifica (Greene) W.H.Lewis var. erlansoniae W.H. Lewis,
    • Rosa stellata Wooton subsp. mirifica (Greene) W.H.Lewis var. mirifica (Greene) Cockerell,
  • Rosa stellata Wooton subsp. stellata.

Synonyme :

  • Hesperhodos stellatus Bouleng.
  • Rosa mirifica Greene (pour la sous-espèce Rosa stellata var. mirifica).

Description[modifier | modifier le code]

C'est un arbrisseau bas, épineux, aux aiguillons blanc jaunâtre, un rosier nain aux tiges grisâtres à aiguillons blanchâtres et aux jeunes tiges couvertes de poils étoilés. Les feuilles sont trifoliolées (rarement cinq folioles) et évoquent celles du fraisier ou du groseillier.

Les fleurs, simples, solitaires, d'un diamètre de 4 à 6 cm, sont rose pourpre.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La variété mirifica est cultivée comme « rosier botanique » adapté aux situations sèches et ensoleillées.

Elle est plus haute et plus vigoureuse que le type botanique, les tiges ne portent pas de poils et les feuilles sont à 5 folioles. Les fleurs sont semblables[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les roses anciennes, Paris, La Maison rustique - Flammarion, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 193.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références et documents externes[modifier | modifier le code]