Rondo Hatton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hatton.
Rondo Hatton
Description de l'image Rondo Hatton from his 1913 high school yearbook, before becoming afflicted with acromegaly.jpg.
Naissance
Hagerstown (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 51 ans)
Beverly Hills (États-Unis)
Profession Journaliste
Acteur

Rondo Hatton, né le à Hagerstown (Maryland) et mort le à Beverly Hills (Californie), est un journaliste et un acteur américain.

Atteint d'une acromégalie lui causant une déformation du visage, il est embauché par Hollywood pour son physique particulier[1] et tourne pendant sa courte carrière dans des films de série B, notamment des films d'horreur qui feront de lui une icône du genre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents enseignants, Rondo Hatton devient, après le lycée, reporter dans un journal local de Tampa en Floride, où sa famille s'est installée[3].

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il est enrôlé dans l'armée américaine et part en France. Exposé au gaz moutarde lors des combats et touché aux poumons, il est contraint de rentrer aux États-Unis. Il reprend alors son métier de journaliste[4].

C'est à cette époque que les médecins diagnostiquent qu'il est atteint d'acromégalie, un trouble hormonal qui engendrera chez lui une modification de la forme de son visage et un changement du son de sa voix[3].

En 1930, alors qu'il fait un reportage sur la tournage du film Sous le ciel des tropiques d'Henry King, ce dernier l'engage pour un petit rôle. Commence alors pour lui une courte carrière d'acteur, au cours de laquelle il interprète des rôles, souvent non crédités, de voyous, gangsters ou monstres[4].

En 1944, dans La Perle des Borgia, adaptation d'une des aventures de Sherlock Holmes, il est «The Creeper», un géant difforme[4]. Les Studios Universal qui le présentent comme «l'homme qui n'a pas besoin de maquillage»[5], l'engagent en 1945 pour tourner dans The Jungle Captive, puis en 1946 où il joue à nouveau le rôle de «The Creeper» dans House of Horrors et dans The Brute Man[4].

Peu de temps après la fin du tournage de ce film, Rondo Hatton meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 51 ans[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand la folie meurtrière fait son cinéma : de Nosferatu au tueur sans visage », sur criminocorpus.revues.org, (consulté le 14 mars 2016)
  2. « Tarantula », sur sweet-transvestites.com (consulté le 14 mars 2016)
  3. a b et c (en) « Happy birthday, Rondo Hatton. », sur lioncorn.blogspot.fr, (consulté le 14 mars 2016)
  4. a b c et d (en) « Meet the Creeper: Who is Rondo Hatton? », sur louisvillehalloween.com, (consulté le 14 mars 2016)
  5. (en) « Look at that punum! », sur thecinemasochist.wordpress.com, (consulté le 14 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Rondo Hatton sur l’Internet Movie Database