Ronan Quemener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quemener.

Ronan Quemener (né le à Paris) est un joueur professionnel de hockey sur glace français[1]. Il évolue au poste de gardien de but[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Quemener
Quemener avec le maillot des Rapaces de Gap.

Après avoir été formé en Bretagne, à Rennes, Quemener a rejoint les Dragons de Rouen en 2004 dans la catégorie cadet. En 2007, il intègre l'effectif senior et devient la doublure de Ramón Sopko. En 2009, il rejoint le club de Gap en Ligue Magnus où il évolue sous les ordres de son ancien entraîneur à Rouen, André Svitac. Face à la concurrence du Slovaque Jakub Maček, il parvient à devenir titulaire. En 2010, il reçoit le Trophée Jean-Pierre Graff récompensant le meilleur espoir du championnat de France. En 2011, il confirme et remporte le Trophée Jean Ferrand, à égalité avec le portier d'Amiens Billy Thompson. À l'issue d'une saison où Gap se classe cinquième à l'issue des séries éliminatoires, il signe aux Brûleurs de Loups de Grenoble le [3]. Sa saison est plus difficile, il perd sa place de gardien titulaire au profit de Sébastien Raibon.

En 2012-2013, il se relance chez les Diables rouges de Briançon. L'équipe est éliminée en demi finale de coupe de la ligue par Angers[4]. Elle évince Marseille, Morzine-Avoriaz, Dijon puis Grenoble 4-1 en demi-finale de Coupe de France[5] puis bat Angers 2-1 lors de la finale au Palais omnisports de Paris-Bercy[6]. Quemener est nommé meilleur joueur de la finale. En championnat, Briançon termine la saison régulière à la troisième place. L'équipe élimine Strasbourg en quatre matchs lors des quarts-de-finales[7]. Futur champion de France, Rouen met fin à la saison des briançonnais trois victoires à une au stade des demi-finales.

Les briançonnais remportent le match des champions 2013 face à Rouen 4-2[8]. En Coupe de France[9], les Diables rouges atteignent le stade des demi-finales où ils sont éliminés 2-4 face à Rouen. Briançon s'incline contre cette même équipe en demi-finale de Coupe de la Ligue[10]. Le 22 décembre 2013, ils remportent 5-4 face à Grenoble le Winter Game, match de saison régulière disputé au Stade des Alpes[11]. Deuxièmes de la saison régulière[12], les briançonnais éliminent Villard-de-Lans trois matchs à un puis Dijon en quatre matchs secs. Lors de la finale, Ils affrontent Angers et s'imposent quatre victoires à trois. Lors du septième et dernier match, le 6 avril 2014, les Ducs mènent 1-0 grâce à Braden Walls à la patinoire René Froger. Les Diables rouges réagissent en supériorité numérique et l'emportent 5-1. Briançon décroche la Coupe Magnus, trophée récompensant le champion de France, pour la première fois de son histoire[13].

Il part pour la Finlande évoluer dans l'équipe de deuxième division finlandaise du Jukurit Mikkeli pour la saison 2014-2015 [14], où il termine avec seulement 1,72 but encaissé en moyenne en saison régulière, contre 1,09 en séries[15]. Il réalise neuf blanchissages en saison régulière, établissant le record du club eune saison auparavant détenu par Mikko Strömbergen 2004-2005.

Il remporte avec le Jukurit le championnat Mestis face à KooKoo, remportant la série quatre manches à une. La victoire décisive dans le match 5 se joue le vendredi 17 avril à domicile. Un succès acquis 1-0 en prolongation au cours duquel Quemener il réalise 21 arrêts. Sur les quatre précédentes rencontres, le gardien français avait déjà réussi entre 20 et 24 parades. Il finit les séries avec 94,58 % d'arrêts en 13 matches[16].

Il signe avec l'équipe d'Asplöven HC d'Haparanda en deuxième division suédoise pour la saison 2015-2016[17].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente l'Équipe de France. Il honore sa première sélection senior le face à la Pologne lors d'un match amical. Il est le troisième gardien de l'équipe après Cristobal Huet et Fabrice Lhenry lors du championnat du monde 2011.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  3. News sur le site des BDL
  4. « Coupe de la ligue 2012/13 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  5. « Briançon - Grenoble (Coupe de France, demi-finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  6. «  Angers - Briançon (Coupe de France 2013, finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  7. « Championnat de France 2012/13 : Ligue Magnus », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  8. « Rouen - Briançon (Match des Champions) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 31 mars 2014).
  9. « Coupe de France 2014 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 31 mars 2014).
  10. « Coupe de la ligue 2013/14 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 31 mars 2014).
  11. « Grenoble - Briançon (Ligue Magnus, 15e journée) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  12. « Championnat de France 2013/14 : Ligue Magnus », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 31 mars 2014).
  13. « Briançon - Angers (Ligue Magnus, finale, match 7) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 8 avril 2014).
  14. « Jukurit uutiset - Jukurit », sur jukurit.fi (consulté le 5 mai 2015)
  15. « Ronan Quemener », sur Elite Prospects (consulté le 5 mai 2015)
  16. « Bleus de l'étranger. Quemener et Guttig champions de Mestis » (consulté le 5 mai 2015)
  17. « Quemener siirtyy Allsvenskaniin » (consulté le 5 mai 2015)
  18. News sur le site de hockey archives
  19. « Mestis palkitsi Kouvolan Sanomien urheilun Vuoden mediana — katso lista kaikista palkituista! » (consulté le 5 mai 2015)