Ronan Farrow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Farrow.
Ronan Farrow
Description de cette image, également commentée ci-après
Ronan Farrow en 2018.
Nom de naissance Satchel Ronan O'Sullivan Farrow
Naissance (30 ans)
New York
États-Unis
Nationalité américaine
Activité principale
militant des droits de l'homme
Autres activités
Formation
Famille
Mia Farrow (mère)
Woody Allen (père)
Soon-Yi Previn (sœur)

Satchel Ronan O'Sullivan Farrow, né le 19 décembre 1987 à New York, et plus connu sous le nom de Ronan Farrow, est un militant des droits de l'homme, ancien conseiller du gouvernement américain. Avocat de formation, il est également journaliste (il est lauréat du prix Pulitzer en 2018 pour son enquête sur l'affaire Harvey Weinstein)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2004, Ronan Farrow est diplômé du Bard College dans deux matières principales, la philosophie et la biologie[2]. Il a 15 ans (le plus jeune de l'histoire de l'établissement), ce qui fait de lui un surdoué[3]. En 2009, il sort diplômé de la Yale Law School, l'école de droit de l'université Yale, où il a dirigé la revue Yale Journal of International Affairs[4],[5]. Il effectue un stage au bureau de l'avocat en chef de la commission des relations internationales de la Chambre des représentants. Il est ensuite admis au barreau de New York[6]. En 2011, il bénéficie d'une bourse Rhodes afin d'étudier la science politique et les relations internationales à l'université d'Oxford[7].

Ronan Farrow est porte-parole de l'UNICEF entre 2001 et 2009[4]. Il publie plusieurs tribunes dans la presse américaine au sujet de la guerre du Darfour[8]. Il entre au département d'État des États-Unis en tant que conseiller spécial aux affaires humanitaires de Richard Holbrooke, le représentant spécial pour l'Afghanistan et le Pakistan, pour lequel il écrit des discours, dès l’âge de 23 ans[3]. À partir de 2011, il occupe le poste de conseiller spécial de la secrétaire d'État Hillary Clinton sur les questions relatives à la jeunesse[4],[9].

Il écrit pour le Los Angeles Times, l’International Herald Tribune, ou encore The Wall Street Journal[5]. Il rédige un livre consacré aux effets de l'aide militaire et économique américaine, dont il vend les droits à l'éditeur Penguin Books[6],[7]. À partir de février 2014, il présente une émission quotidienne, intitulée Ronan Farrow Daily, sur la chaîne d'information MSNBC[7],[10]. Les audiences de l'émission déçoivent la chaîne, qui la déprogramme en février 2015 et annonce qu'il interviendra dans d'autres émissions en tant que correspondant[11]. Il est ensuite sous contrat avec la NBC pour des sujets d'investigation[3]

En 2017, son enquête sur Harvey Weinstein, publiée dans The New Yorker au terme de dix mois de recherches, corrobore celle du New York Times et donne de l'ampleur aux accusations de harcèlement sexuel du producteur[12],[3].

Famille et vie privée[modifier | modifier le code]

Ronan Farrow est le fils de l'actrice Mia Farrow et du cinéaste Woody Allen[2],[13]. À l'origine, son père lui avait donné le prénom de son joueur de baseball favori, Satchel Paige[5],[6], mais il a décidé de l'abandonner, n'ayant jamais pardonné à Woody Allen qu'il quitte sa mère pour sa fille adoptive Soon-Yi Previn[3].

Après leur séparation, une bataille juridique au sujet de la garde de leurs enfants oppose Farrow et Allen. Elle est finalement accordée à la mère. Ronan Farrow n'a plus de contact avec son père[4],[14]. En 2013, sa mère déclare au magazine Vanity Fair qu'il est « peut-être » (« possibly ») le fils de Frank Sinatra, avec qui elle a été mariée de 1966 à 1968, et qu'elle a continué à fréquenter par la suite. Ronan Farrow, pour sa part, entretient l'incertitude en écrivant sur son compte Twitter : « Écoutez, nous sommes tous *peut-être* le[s] fils de Frank Sinatra » (« Listen, we're all *possibly* Frank Sinatra's son. »)[14]. Barbara Marx, qui a été mariée au chanteur de 1976 jusqu'à sa mort en 1998, estime que ces allégations n'ont aucun fondement. Un porte-parole de Woody Allen explique que le cinéaste ne souhaite pas réagir car l'article de Vanity Fair est « fictif et absurde »[15].

Il a plusieurs fois défendu Dylan, une de ses sœurs adoptives, qui accuse Woody Allen de l'avoir agressée sexuellement alors qu'elle avait 7 ans[3].

En avril 2018, il évoque pour la première fois en public son homosexualité lors la soirée de remise de prix organisée par Point Foundation, qui célèbre les personnes LGBTQ.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le prix Pulitzer récompense les enquêtes sur Harvey Weinstein sur telerama.com du 17 avril 2018
  2. a et b (en) Elizabeth Wurtzel, « New Activist: Ronan Farrow », New York,
  3. a, b, c, d, e et f Corine Lesnes, « Qui est Ronan Farrow, le "tombeur" d’Harvey Weinstein ? », lemonde.fr, 13 octobre 2017.
  4. a, b, c et d (en) Rebecca Ford, « Woody Allen and Mia Farrow's Son Becomes Rhodes Scholar », The Hollywood Reporter,
  5. a, b et c (es) Rocío Ayuso, « El hijo 'perfecto' que Woody Allen se perdió », El País,
  6. a, b et c Corine Lesnes, « Ronan Farrow, qui père gagne », M, le magazine du Monde, (inscription nécessaire)
  7. a, b et c (en) Jesse Lichtenstein, « Ronan Farrow, Reluctant TV Star », The New York Times,
  8. (en) Amy Argetsinger, Roxanne Roberts, « Mia and Ronan: Like Mother, Like Son », The Washington Post,
  9. (en) Paolo Mastrolilli, « Catching Up With Ronan Farrow, Woody And Mia's World-Traveling Wunderkind », La Stampa,
  10. (en) Rupert Hawksley, « Ronan Farrow debuts his live daily talk show for youth on MSNBC », The Daily Telegraph,
  11. (en) Brian Steinberg, « MSNBC Cancels ‘Ronan Farrow Daily’ », Variety,
  12. « Qui est Ronan Farrow, l'homme par qui le scandale a pris de l'ampleur ? », sur francetvinfo.fr.
  13. (en) Eric Lax, « Woody and Mia: A New York Story », The New York Times,
  14. a et b (en) Catherine Shoard, « Mia Farrow: Woody Allen's son Ronan may be Frank Sinatra's », The Guardian,
  15. (en) Lauren Moraski, « Barbara Sinatra weighs in on Mia Farrow's paternity comments », CBS News,