Romano Voltolina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un footballeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Romano Voltolina
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (78 ans)
Lieu Chioggia (Italie Drapeau : Italie)
Période pro. 19561967
Poste Ailier
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Italie Juventus
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1956-1959 Drapeau : Italie Juventus 5 (1)
1957-1958 Drapeau : Italie Parme (prêt) 15 (5)
1958-1959 Drapeau : Italie Sienne (prêt) 19 (8)
1959-1960 Drapeau : Italie Venise 17 (0)
1960-1961 Drapeau : Italie Cesena 23 (4)
1961-1964 Drapeau : Italie Biellese 79 (14)
1964-1965 Drapeau : Italie Massese 21 (3)
1965-1966 Drapeau : Italie Juve Siderno 27 (14)
1966-1967 Drapeau : Italie Massiminiana 13 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Romano Voltolina (né le à Chioggia en Vénétie) est un joueur de football italien, qui évoluait au poste d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé par la Juventus, il y fait ses débuts chez les professionnels lors de la saison de 1956-1957 de Serie A lors d'un match contre Triestina (défaite 3-0 le ). La saison suivante, il est prêté à Parme avant de retourner à la fin du championnat dans le club de Turin, disputant deux rencontres de Coppa Italia.

Il tente ensuite une nouvelle expérience, avec Sienne, avant de retourner à la Juve à la fin de la saison. En 1959, il fait sa seconde et dernière apparition en championnat sous les couleurs bianconere de la Juventus lors d'un match contre Bologne (défaite 3-2 le ).

À la fin de la saison, il laisse l'équipe piémontaise et signe à Cesena, puis à Biellese et à Massese.

Il termine enfin sa carrière avec des clubs du sud, la Juve Siderno et la Massiminiana.

Liens externes[modifier | modifier le code]