Romano Ricci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Romano Ricci
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
Activités
Autres informations
Sport

Romano Ricci, né le à Boulogne-Billancourt est un parfumeur et pilote automobile français, fils de Jean-Louis Ricci, arrière-petit-fils de la couturière Nina Ricci[1] et petit-fils de Robert Ricci, créateur du parfum l'Air du temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, il lance la maison de parfum « Juliette has a Gun »[2],[3],[4].

Laureat d’un FiFi Awards en 2011, « Prix spécial du Board 2011 », délivré par la Fédération française de la parfumerie[5].

Romano Ricci est le cofondateur de Nose, concept store beauté, basé à Paris.

Créations[modifier | modifier le code]

  • 2006 (en collaboration avec le parfumeur Francis Kurkdjian) : Lady vengeance & Miss Charming[6]
  • 2008 : Citizen Queen[7], Midnight Oud
  • 2009 : Calamity J.
  • 2010 : Not a perfume[8]
  • 2011 : Mad Madame[9]
  • 2012 : Romantina, Oil Fiction
  • 2013 : Anyway[10], Moon Dance
  • 2014 : Another Oud
  • 2015 : Gentlewoman[5],[11], White Spirit

Sport automobile[modifier | modifier le code]

En parallèle à ses activités de parfumeur, Romano Ricci est pilote automobile comme son père Jean-Louis l'a été avant lui. En 2000, il participe pour la première fois aux 24 Heures du Mans avec son père au volant d'une Porsche 911 GT3 R (996) de l'écurie Perspective Racing. Il termine la course à la vingt-troisième place du classement général[12],[13],[14],[15].

En 2016, il participe à la course Road to Le Mans au volant de l'une des Ligier JS P3 du Yvan Muller Racing[16].

L'année suivante, il participe au championnat European Le Mans Series avec Yvan Muller Racing[17].

En 2018, il participe de nouveau aux 24 Heures du Mans. Associé à Thomas Dagoneau et Erwin Creed, il pilote la Ligier JS P217 de l'écurie Larbre Compétition. Il se classe au trente-quatrième rang du classement général[12],[13],[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.fashion.com.au/romano-ricci-sense-of-destiny/
  2. Lili Barbery-Coulon, « Juliette Has A Gun ressuscite la colle Cléopâtre », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. (ro) http://www.elle.ro/beauty/romano-ricci-un-parfumier-nonconformist-8950/
  4. « L’effervescence des maisons de parfums de niche dynamise le marché », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. a et b Sarah Attalaoui, « Interview exclusive mode par meltyFashion : Romano Ricci présente Gentlewoman pour Juliette Has a Gun », sur meltyfashion.fr, Shōko, (consulté le ).
  6. « Romano Ricci arme les filles avec un parfum troublant », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Brève : http://www.ellequebec.com/beaute/soins/ces-parfums-que-vous-ne-recevrez-pas-en-cadeau/a/26418/4#.VrN76ilQOyt
  8. « Sortie du nouveau parfum de Juliette Has a Gun : Not a perfume », sur marieclaire.fr, (consulté le ).
  9. (it) http://www.marieclaire.it/Attualita/interviste/Intervista-a-Romano-Ricci-sul-suo-ultimo-profumo-Mad-Madame-17072012#1
  10. Jeanne Dréan, « « Anyway » de Juliette has a gun, un pschitt d’optimisme », sur elle.fr, (consulté le ).
  11. Christopher Stocks, « Gentlewoman : a new feminine cologne from Juliette Has a Gun », sur wallpaper.com, Wallpaper*, (consulté le ).
  12. a et b « Romano Ricci », sur 24h-en-piste.com (consulté le )
  13. a et b David Bristol, « Romano Ricci (Ligier) aux 24 Heures du Mans, tel père, tel fils », sur lemans.org, (consulté le )
  14. a et b « Palmares de Romano Ricci aux 24H du Mans », sur les24heures.fr (consulté le )
  15. (en) « Romano Ricci », sur racing-reference.info (consulté le )
  16. « Romano Ricci rejoint l'équipe Yvan Muller Racing pour le Road to Le Mans », sur yvanmuller.com, (consulté le )
  17. (en) « All Results of Romano Ricci », sur racingsportscars.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :