Romano Bilenchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Romano Bilenchi est un écrivain et journaliste italien né à Colle di Val d'Elsa le et mort à Florence le (à 80 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient le prix Viareggio en 1972 pour Il bottone di Stalingrado (littéralement : Le Bouton de Stalingrad) et en 1982 le prix Antonio Feltrinelli de l’académie des Lyncéens[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Récits [« Racconti »], trad. de Maddy Buysse, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1969, 332 p. ((notice BnF no FRBNF37408846))
  • Les Années impossibles [« Gli anni impossibili »], trad. de Marie-José Tramuta, Lagrasse, France, Éditions Verdier, coll. « Terra d’altri », 1994, 189 p. ( (ISBN 2-86432-191-2))[2]
- reprend Le Gel [« Il gelo »], La Misère [« La miseria »], La Sécheresse [« La siccità »]
  • Anna et Bruno [« Anna e Bruno »], trad. de Marie-José Tramuta, Paris, Éditions Tour de Babel, coll. « Les bilingues de Babel », 1995, 87 p. ( (ISBN 2-9501979-4-9))

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Premi «Antonio Feltrinelli» finora conferiti », sur lincei.it (consulté le 10 octobre 2013)
  2. Jean-Michel Gardair, « Les Années impossibles », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]