Romano Bilenchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Romano Bilenchi est un écrivain et journaliste italien né à Colle di Val d'Elsa le 9 novembre 1909 et mort à Florence le 18 novembre 1989 (à 80 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient le prix Viareggio en 1972 pour Il bottone di Stalingrado (littéralement : Le Bouton de Stalingrad) et en 1982 le prix Antonio Feltrinelli de l’académie des Lynx[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Récits [« Racconti »], trad. de Maddy Buysse, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1969, 332 p. ((notice BnF no FRBNF37408846g))
  • Les Années impossibles [« Gli anni impossibili »], trad. de Marie-José Tramuta, Lagrasse, France, Éditions Verdier, coll. « Terra d’altri », 1994, 189 p. ((ISBN 2-86432-191-2))[2]
- reprend Le Gel [« Il gelo »], La Misère [« La miseria »], La Sécheresse [« La siccità »]
  • Anna et Bruno [« Anna e Bruno »], trad. de Marie-José Tramuta, Paris, Éditions Tour de Babel, coll. « Les bilingues de Babel », 1995, 87 p. ((ISBN 2-9501979-4-9))

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Premi «Antonio Feltrinelli» finora conferiti », sur lincei.it (consulté le 10 octobre 2013)
  2. Jean-Michel Gardair, « Les Années impossibles », sur L'Express.fr,‎ 24/02/1994 (consulté le 10 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]