Romanisation cantonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les systèmes de romanisation du cantonais les plus répandus sont connus sous les noms de Barnett-Chao, Meyer-Wempe, et Yale. Ils ne diffèrent pas beaucoup l'un de l'autre, mais c'est le Yale qui est le plus communément utilisé dans les pays occidentaux. Dans le cadre de ses cours de Cantonais langue étrangère, le linguiste de Hong Kong Sidney Lau a apporté des modifications au système Yale, créant ainsi un autre système actuellement utilisé par les étudiants en langue cantonaise.

Le système recommandé par la Société linguistique de Hong Kong (Linguistic Society of Hong Kong – LSHK) est appelé jyutping (粵拼). Il permet de résoudre de nombreux points faibles et problèmes du système Yale, qui reste néanmoins le plus répandu et privilégié. Le jyutping diffère du Yale en de nombreux points avec lesquels les utilisateurs du Yale ne sont pas familiarisés. Des efforts ont été faits pour promouvoir le jyutping, mais il est encore trop tôt pour connaître son degré de réussite.

Cependant, le fait que les personnes de langue maternelle cantonaise, quel que soit leur niveau d’éducation, ne comprennent aucun système de romanisation peut être frustrant pour ceux qui apprennent cette langue. Il semble que les Cantonais ne voient aucun intérêt à apprendre un de ces systèmes. Les systèmes de romanisation ne font pas partie des programmes d’éducation, ni à Hong Kong ni dans la province du Guangdong.