Roman paysan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Le roman paysan (anciennement qualifié de roman rustique, ou encore de roman rural) est un style romanesque dont l'action se déroule essentiellement dans le monde rural, dont le thème principal ou du moins sous-jacent est la vie paysanne, et dont les protagonistes sont essentiellement des paysans. Ce genre, né au XIXe siècle, connaît un développement important au XXe et XXIe siècles.

Définition[modifier | modifier le code]

D'après le CNRTL, le « roman paysan » se définit comme « roman qui dépeint le monde paysan »[1]. Paul Vernois, lui, définit le « roman rustique » comme « tout roman qui s'inscrit dans le cadre exclusif de la campagne et dont les protagonistes essentiels sont des paysans »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du « roman rustique » sont communément attribuées à Honoré de Balzac et surtout à George Sand ; le premier par sa volonté de faire « place aux figures d’un peuple oublié ». La seconde, par ses nombreuses descriptions de la vie rurale berrichonne[3].

La véritable expansion du roman paysan date de la fin du XIXe siècle, parallèlement au développement du régionalisme[3].

Le terme roman rustique disparaît en France après la seconde Guerre mondiale car il a trop été valorisé par le régime de Vichy. On lui préfère alors le terme « roman rural »[3].

Diffusion géographique[modifier | modifier le code]

Le roman paysan est un genre très présent (et par conséquent bien étudié) en France, en Allemagne, en Suisse et en Italie du Sud durant la fin du XIXe siècle et le début du XXe[4],[3] ; au Québec, il prend la forme particulière de roman du terroir[5]. En revanche, ce style est presque inexistant, par exemple, en Russie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roman - Lexicographie », sur CNRTL (consulté le 20 novembre 2017)
  2. Paul Vernois 1962, p. 16.
  3. a b c et d « Terroirs classiques », sur Éditions Marivole (consulté le 20 novembre 2017)
  4. a et b Michel Niqueux 1988, p. 177.
  5. François Ricard 1981, p. 103.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Paul Vernois 1962] Paul Vernois, Le roman rustique de George Sand à Ramuz : ses tendances et son évolution, 1860-1925, Paris, Nizet, , 558 p. (OCLC 23400372) ;
  • [François Ricard 1981] François Ricard, « Note sur le roman paysan », Liberté, vol. 23, no 6,‎ , p. 102-104 (ISSN 1923-0915, lire en ligne) ;
  • [Michel Niqueux 1988] Michel Niqueux, « Le genre du roman paysan et l'œuvre en prose de S. Klyčkov », Revue des études slaves, vol. 60, no 1,‎ , p. 177-187 (lire en ligne).