Roman Lysko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roman Lysko
Image illustrative de l’article Roman Lysko
Bienheureux
Naissance 14 août 1914
Horodok
Décès 14 octobre 1949 
Lviv
Vénéré à Lviv
Béatification 27 juin 2001
par Jean-Paul II
Fête 14 octobre

Roman Lysko (en ukrainien : Роман Лиско) (Horodok, - Lviv, ) est un prêtre grec-catholique ukrainien martyr vénéré comme bienheureux par l'Eglise catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lysko naît le à Horodok en Ukraine. Il étudie à l'Académie de théologie de Lviv et y obtient son diplôme. Il est ordonné prêtre le par le métropolite Andrey Sheptytsky. Il devient donc prêtre dans l'archéparchie de Lviv.

Il est assigné comme recteur d'une paroisse dans le village de Kotliw, dans l'oblast d'Oliyiv. En 1944 il est assigné dans une paroisse du village de Belzets, dans l'oblast de Zolochiv. Il est en même temps membre de l'organisation clandestine Plast, destinée aux jeunes ukrainiens, et il est le responsable d'un groupe Plast.

Lysko et sa femme (le clergé des églises orientales n'est pas astreint à la règle du célibat) s'engagent particulièrement auprès des jeunes.

Le , il est arrêté par le NKVD et emprisonné à Lviv. Cet acte s'inscrit dans le cadre d'une persécution généralisée de l'Eglise grecque catholique ukrainienne par le gouvernement communiste. Pendant son emprisonnement, des gens de la ville ont affirmé l'avoir entendu chanter des psaumes à haute voix après les séances de torture. On rapporte que les tortionnaires en venaient à se demander s'il n'était pas devenu fou. Il meurt de faim après avoir été emmuré vivant dans les murs de la prison. La date officielle du décès est fixée au .

On peut lire sur une plaque apposée sur le bâtiment (situé sur l'avenue Lonsky) qu'à cet endroit, entre les murs, gît le Père Roman Lysko, emmuré vivant, qui a renoncé à sa vie à cause de sa foi.

Il est béatifié par le pape Jean-Paul II le .

Notes et références[modifier | modifier le code]