Roman Frayssinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Frayssinet.
Roman Frayssinet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Roman Frayssinet, né le [1] à Chevilly-Larue[2], est un humoriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père PDG d'une entreprise et d'une mère fonctionnaire[1], Roman Frayssinet est titulaire d'un baccalauréat scientifique obtenu en 2013[2]. Il décide alors de partir au Canada et étudie l'écriture de scénario à l'université de Montréal[2]. Auparavant, à l'âge de 16 ans, il avait travaillé en tant que bénévole pour le festival Juste pour rire[3].

En 2013 il fait la rencontre de Uncle Fofi, qui le fait débuter sur la scène du Couscous Comedy Show, puis le fait jouer a son premier Zoofest au Chocolat Show[4]. Son passage au Zoofest va par la suite le lancer, et il déclare après ce passage « Il faut que tu t'assumes tout seul face à ceux qui vont te dire à quel point ça va être difficile »[5].

Ensuite, il se forme à l'école nationale de l'humour de Montréal[6], où il participe au spectacle intitulé 11 vies au Club Soda, mis en scène par Serge Postigo et participe au festival Zoofest[7]. Entre janvier et août 2015, il fait partie de La Comédie des Trottoirs. Cette troupe formée de Anas Hassouna, Rosalie Vaillancourt, Mehdi El Yousfi, Noam Hinoun, et Adama Diop, s'est produit au Théâtre Sainte-Catherine en 2015. Leur participation à l'édition 2015 du festival Zoofest est gravé dans les mémoires[8][source insuffisante].

En 2015, Roman Frayssinet écrit son premier spectacle Migraine[7]. Il fait ensuite au Canada les premières parties de Louis T., Adib Alkhalidey, François Bellefeuille et Sugar Sammy[9], puis en France, de Kyan Khojandi et de Blanche Gardin[6].

Son deuxième spectacle, , est joué en 2016[10], suivi par Au II là[9].

En octobre 2017, Roman Frayssinet s'apprête à signer avec le groupe Juste pour rire pour jouer un spectacle à Paris en novembre. Lorsque Gilbert Rozon, président-fondateur et propriétaire du groupe, est accusé d'agressions sexuelles selon le média québécois Le Devoir le 19 octobre, Frayssinet renonce au contrat. Il se dit fier de cette décision. Plus que des mots qui condamnent Rozon, il souhaite « une décision forte et symbolique »[11], « […] face aux violences faites aux femmes »[12].

Depuis fin janvier 2018 il anime sa propre chronique : Les Dernières Minutes, dans l'émission Clique sur Canal +.

En parallèle il joue son dernier spectacle Alors au Théâtre de l'Œuvre à Paris.

En 2018, Jamel Debbouze l'invite pour entrer dans l'effectif du Marrakech du rire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hadi Hassin, « Zoofest : Roman Frayssinet présente son premier spectacle solo », HuffPost Québec,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  2. a b et c « Le comique du 9-4 a conquis Montréal », sur leparisien.fr,
  3. Anisha Patel, « Roman Frayssinet, altruiste prolifique », sur welovecomedy.fr,
  4. « UncleFofi et son Chocolat Show au Zoofest », sur toukimontreal.com,
  5. « Roman Frayssinet », sur infoconcert.com
  6. a et b Sandrine Blanchard, « Humour : à Montréal, les « maudits Français » tentent leur chance », sur lemonde.fr,
  7. a et b Éric Clément, « Roman Frayssinet : une drôle d’étoile est née », La Presse+,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  8. (fr) [vidéo] La comédie des trottoirs - Part 2 sur YouTubehttps://www.quartierdesspectacles.com/fr/activite/5453/comedie-des-trottoirs ; https://patwhite.com/la-comedie-des-trottoirs-quatre-humoristes-plein-davenir
  9. a et b Stéphanie Vallet, « Le savoureux délire de Roman Frayssinet » sur La Presse, 17 juillet 2017
  10. Raphaël Gendron-Martin, « Une remise en question signée Roman Frayssinet » sur Le Journal de Montréal, 19 juillet 2016
  11. « Roman Frayssinet, symbole de l’humour francophone », leMultimedia.info,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2018)
  12. Sandrine Blanchard, « Humour : Roman Frayssinet, figure prometteuse du stand-up », sur Le Monde (consulté le 15 janvier 2020)