Rivière Romaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Romaine (fleuve))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Romaine et La Romaine (homonymie).
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : La Romaine (rivière).
la Romaine
(anglais : Romaine River)
La rivière Romaine, près de Havre-Saint-Pierre.
La rivière Romaine, près de Havre-Saint-Pierre.
La Romaine au nord-est du Québec avec quatre centrales projetées en rouge
La Romaine au nord-est du Québec avec quatre centrales projetées en rouge
Caractéristiques
Longueur 496 km [1]
Bassin 14 350 km2 [1]
Bassin collecteur Golfe du Saint-Laurent
Débit moyen 340 m3/s ([1])
Cours
Source source
· Localisation Lac Brûlé
· Coordonnées 52° 13′ 48″ N, 63° 49′ 03″ O
Embouchure Golfe du Saint-Laurent
· Localisation Havre-Saint-Pierre (Québec)
· Altitude 0 m
· Coordonnées 50° 18′ 08″ N, 63° 48′ 12″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Régions traversées Drapeau : Québec Québec

La Romaine (en anglais : Romaine River) est une rivière qui coule sur la Côte-Nord, au Québec (Canada) et qui se jette dans le golfe du Saint-Laurent à l'ouest de la municipalité de Havre-Saint-Pierre[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Romaine, près de Havre-Saint-Pierre.

L'embouchure de la rivière se situe à proximité des limites de la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan.

La Romaine prend sa source dans différents lacs, notamment le Lac Brûlé, le lac Long, le lac Marc, le lac Lavoie, le lac Anderson et le lac Lozeau. Sa longueur est de 496 km[1]

La rive gauche de la rivière Romaine sert de frontière entre le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador entre le 52e parallèle Nord et la source de la rivière depuis la décision du comité judiciaire du Conseil privé de Londres en 1927. Le Québec n'a cependant jamais entériné officiellement ce tracé[3].

Projet hydroélectrique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Projet de la Romaine.
La rivière Romaine.

Depuis plusieurs années, la société d'État Hydro-Québec étudie la possibilité de construire un complexe hydroélectrique de quatre centrales d'une puissance de 1 550 mégawatts et d'une capacité moyenne de production de 8,5 TWh sur la Romaine.

Le projet a été étudié par un comité d'évaluation environnementale conjoint, formé de représentants du gouvernement du Canada et du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement[4]. Le comité d'examen conjoint a publié son rapport qui conclut que le projet « n’est pas susceptible d’entraîner d’effets environnementaux négatifs importants. Une telle conclusion est toutefois conditionnelle à la mise en œuvre des mesures d’atténuation, de compensation et de suivi prévues par le promoteur, ainsi que celles proposées par la commission. »[5], notamment en ce qui a trait à la protection du saumon de l'Atlantique.

La construction du complexe hydroélectrique, projet de 6,5 milliards CAD, a été lancée le 13 mai 2009 par le premier ministre du Québec[6]. Les centrales devraient être complétées et mises en service entre 2014 et 2020[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Albert Peter Low, Report on explorations in the Labrador peninsula along the East Main, Koksoak, Hamilton, Manicuagan and portions of other rivers in 1892-93-94-95, Ottawa, Queen's Printer, , 387 p. (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Ressources naturelles Canada, « Cours d'eau », sur Atlas du Canada (consulté le 17 juin 2009)
  2. Ressources naturelles Canada, « Rivière Romaine », sur Atlas du Canada (consulté le 24 janvier 2016)
  3. Henri Dorion et Jean-Paul Lacasse, Le Québec: territoire incertain, Québec, Éditions du Septentrion, , 328 p. (ISBN 978-2-89448-661-0), p. 82-84.
  4. « Projet d’aménagement d’un complexe hydroélectrique sur la Romaine », sur www.bape.gouv.qc.ca (consulté le 30 janvier 2016)
  5. [PDF] Commission d'examen conjoint, Rapport 256. Projet d’aménagement d’un complexe hydroélectrique sur la rivière Romaine, Québec, Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, , 269 p. (ISBN 978-2-550-55299-4, présentation en ligne, lire en ligne)
  6. (en) Louis-Gilles Francoeur, « Projet hydro-électrique - Charest préside au lancement des travaux sur la Romaine », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  7. Hydro-Québec, « Projet du complexe de la Romaine. En bref » (consulté le 14 mars 2009)