Romain Lucazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Romain Lucazeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Romain Lucazeau en 2022
Naissance (41 ans)
Aix-en-Provence, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Latium I
  • Latium II

Romain Lucazeau, né le à Aix-en-Provence, est un écrivain français de science-fiction.  

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (A/L 2002)[1], agrégé de philosophie et titulaire d'un MBA du Collège des ingénieurs[2], Romain Lucazeau enseigne à l'université Paris-IV Sorbonne et à Sciences-Po Paris avant de devenir consultant auprès d'institutions publiques françaises et internationales.

À partir de 2007, il publie une série de nouvelles de science-fiction et de fantasy dans diverses anthologies, fanzines et revues en France et au Canada. En 2008, 2009 et 2010 il est successivement lauréat des prix Visions du futur, du Festival de Bagneux, Imaginales d'Epinal (catégorie nouvelle). Il est l'auteur d'une série d'articles « Science-fiction et Philosophie » dans la revue québécoise Brins d'éternité. Il publie en Latium, son premier roman, un space opera uchronique[3], pour lequel il reçoit le grand prix de l'Imaginaire dans la catégorie roman francophone.

Il est également l'auteur d'un certain nombre d'études et de rapports de prospective économique, notamment comme contributeur aux réflexions de l'Institut de l'Entreprise, think-tank patronal[4].

En 2020, il est recruté parmi la « Red Team », un groupe de dix auteurs de science-fiction chargés de faire de la prospective pour le ministère des Armées, en imaginant « les futures crises géopolitiques et ruptures technologiques impliquant les militaires », afin de défendre la « souveraineté de la France »[5],[6].

En juin 2021, il devient directeur général de la SCET, filiale du groupe « Caisse des Dépôts » avec pour objectif de ramener cette société à l'équilibre en la transformant en cabinet de conseil.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • La Femme, les Cigarettes et le Vaisseau spatial, in Présences d'esprits, AOC no 9, 2008
  • L'Effet Teletubbies, Présences d'esprits, AOC no 10, 2008
  • Hors du voile, Station Fiction no 1, 2008
  • Quatre étoiles au firmament, Brins d'éternité (Montréal, Canada) no 19, 2008.
  • Ascension cosmique, Présences d'esprits, AOC no 11, 2009. Réédition : Vingt ans de Visions du futur, Présences d'esprits, 2016
  • Les Sept Derniers Païens, Les Héritiers d'Homère, Argemmios, 2009
  • Quatre étoile au firmament, Station Fiction  no 2, 2009
  • La Dernière Fête avant l'oubli, Revue Solaris (Canada) no 174, 2010
  • Le Vieux Jardinier des pierres, Présences d'esprits, AOC no 16, 2010
  • La Troisième Dimension, Eons, Lunatique no 83, 2011. Réédition Brins d'éternité (Canada) no 28, 2011, puis dans Dix ans d'éternité, Les Six Brumes, coll. « Brumes de Légendes » (Canada), 2014. Réédition anthologie Marmites & Microondes, Géphyres, 2020.
  • De si tendres adieux, Le Bélial', revue Bifrost no 84, 2016

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 7 avril 2003 portant nomination d'élèves à l’École normale supérieure.
  2. « Collège des ingénieurs, MBA », sur www.cdi.fr (consulté le ).
  3. Romain Lucazeau sur le site NooSFere (consulté le ).
  4. « Contributions des experts : Romain Lucazeau » (consulté le ).
  5. Lloyd Chéry et Guerric Poncet, « Qui sont les dix auteurs de SF de la « Red Team » du ministère des Armées ? », sur Le Point, (consulté le ).
  6. « L'armée française dévoile le nom des auteurs de SF de sa "Red Team", chargée d'anticiper les menaces du futur », sur Sciences et Avenir (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]