Romain Le Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Roux.
Romain Le Roux
Arras - Paris-Arras Tour, étape 3, 25 mai 2014, (B020).JPG
Romain Le Roux lors du Paris-Arras Tour 2014
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
-2010VS Plabennec
2011-2012BIC 2000
2013-2014Armée de terre
Équipes professionnelles
08.2014-12.2014Roubaix Lille Métropole (stagiaire)
2015-2017Armée de terre
2018Fortuneo-Samsic
2019Arkéa-Samsic

Romain Le Roux, né le à Guipavas (Finistère), est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Arkéa-Samsic. Il est le cousin de Franck Bonnamour[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

En 2010, alors qu'il évolue au Vélo Sport de Plabennec, il remporte le championnat d'Europe sur piste au scratch avec l'équipe de France, ainsi que le championnat de France de poursuite par équipes avec notamment Olivier Le Gac .

En 2013, Romain Le Roux intègre l'équipe Armée de terre. Avec celle-ci, il gagne le Grand Prix Gilbert-Bousquet au mois de février. Il est stagiaire à partir du au sein de la formation Roubaix Lille Métropole[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Armée de Terre[modifier | modifier le code]

En 2015, l'équipe Armée de terre devient une équipe continentale. Romain Le Roux intègre donc les rangs des coureurs professionnels. En juillet, il est victime d'une lourde chute dans un ravin lors de la première étape du Tour Alsace et doit subir une opération à cause d'une luxation de la hanche gauche[3].

En novembre 2016, il est suspendu six mois rétroactivement, après avoir subi un contrôle positif à la pseudoéphédrine le 19 juin 2016 lors de la Route du Sud[4]. Souffrant d'allergie aux graminées et au pollen, son médecin lui prescrit du Rhinadvil, l'usage de ce médicament lui fait dépasser d'un microgramme la limite tolérée de pseudoéphédrine (170 microgrammes par litre de sang)[5].

En mars 2017, il prend la 4e place sur Manche-Atlantique. Sur le circuit professionnel, il se distingue dans le Finistère, 17e des Boucles de l'Aulne. En juin, il termine cinquième de la Ronde de l'Oise. En fin de saison, il se retrouve sans employeur suite à la dissolution de l'équipe de l'Armée de Terre. Il lance alors un financement participatif afin de financer sa place dans une structure professionnelle. Celui-ci lui permet de réunir 40 000 euros, ce qui convainc Emmanuel Hubert de l'engager au sein de Fortuneo-Oscaro, l'équipe apportant les 20 000 euros supplémentaires nécessaires pour payer son salaire sur la saison 2018[6].

Fortuneo-Samsic[modifier | modifier le code]

Dans un rôle d'équipier, il n'obtient que peu de résultats à titre personnel si ce n'est une treizième place sur le Trofeo Palma, une 12e place d'étape sur le Rhône-Alpes Isère Tour ou une 9e place d'étape sur le Tour de Wallonie. Le 24 septembre, la structure bretonne annonce sa prolongation de contrat pour la saison 2019. Le 13 octobre 2018, il découvre le Tour de Lombardie, première course du calendrier World Tour de sa saison.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 917e[7] 1750e[8] 526e[9]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Championnats de Bretagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Romain Le Roux stagiaire chez Roubaix Lille Métropole », sur sportbreizh.com, (consulté le 7 septembre 2014)
  2. « Romain LE ROUX stagiaire pro dans l’équipe Roubaix Lille Métropole », sur bengochea.free.fr,
  3. Romain Le Roux lourdement accidenté sur directvelo.com
  4. Romain Le Roux suspendu six mois
  5. « Romain Le Roux. "Je ne suis pas un tricheur..." », sur letelegramme.fr,
  6. (en) « Le Roux secures Fortuneo contract thanks to crowd funding », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 décembre 2017)
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :