Romain Joron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Romain Joron
Illustration.
Romain Joron, en 2011.
Fonctions
Député de la deuxième circonscription de la Somme

(1 an, 3 mois et 5 jours)
Législature XIVe
Groupe politique Socialiste, républicain et citoyen (SRC)
Prédécesseur Barbara Pompili (EÉLV)
Successeur Barbara Pompili (REM)
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Amiens (Somme)
Nationalité Française
Parti politique Génération.s
Profession Proviseur adjoint
Site web romain-joron.fr

Romain Joron, né le [1] à Amiens (Somme), est un homme politique français et un proviseur adjoint de collège.

Elu suppléant de la député Barbara Pompili en 2012, il devient député du au [2] lorsqu'elle est nommée au gouvernement. Au cours de ce mandat, il s'oppose à la Loi Travail qu'il considère comme une "loi de régression sociale"[3]. Il demande à plusieurs reprises la démission du gouvernement Valls en votant pour les motions de censure de la gauche[4].

En 2017, il appelle à soutenir Philippe Casier[5], candidat de la Gauche Unie aux élections législatives dans la deuxième circonscription de la Somme.

Il rejoint le mouvement Génération.s dès sa fondation par Benoît Hamon en 2018[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1990, fait ses études à Amiens et à Lille (DUT industrie alimentaire et biochimie ; licence de Sciences et Vie de la Terre).

De 1989 à 2010, il est professeur de biotechnologie, santé et environnement.

En 2006, il adhère au Parti Socialiste (qu'il quittera en 2017).

En 2010, il passe le concours de personnel de direction.

En 2012, il mène la campagne des législatives en tant que suppléant de Barbara Pompili, alors candidate de la gauche.

Depuis 2012, il est proviseur adjoint au lycée professionnel Montaigne à Amiens[7],[8],[9]

En 2017, il quitte le Parti Socialiste et rejoint le mouvement Génération.s fondé par Benoît Hamon[10].

Autres mandats[modifier | modifier le code]

Il est le suppléant de Philippe Casier au Conseil départemental de la Somme dans le canton Amiens-5[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Résultat Elections Législatives (députés) Amiens 2012, http://www.conseil-general.com/, 12 février 2016.
  2. « Le nouveau député amiénois, Romain Joron, découvre l’Assemblée », sur Courrier Picard, (consulté le 18 février 2016).
  3. « Loi Travail - Motion de censure 1/2 » (consulté le 27 octobre 2019)
  4. « Romain Joron: "C'est en conscience que j'ai signé la motion de censure" » (consulté le 27 octobre 2019)
  5. « Romain Joron: "Je soutiens Philippe Casier, candidat de la gauche unie" » (consulté le 27 octobre 2019)
  6. « Pourquoi je rejoins Génération.s – Romain Joron », sur romain-joron.fr (consulté le 27 octobre 2019)
  7. Florent Loiseau, « Assemblée nationale : les premiers pas de Romain Joron, le suppléant de Barbara Pompili », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 21 février 2016).
  8. « Romain Joron, suppléant », sur barbarapompili.fr, (consulté le 11 février 2016),
  9. « Romain Joron (PS) succède à Barbara Pompili à l’Assemblée nationale », sur Courrier Picard, (consulté le 11 février 2016).
  10. « Rom Jo », sur www.facebook.com (consulté le 27 octobre 2019)
  11. Départementales 2015 - Somme, politiquemania.com, 27 janvier 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]