Romain Humeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Romain Humeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Romain Humeau (2004)
Informations générales
Naissance (50 ans)
Aix-en-Provence, Drapeau de la France France
Activité principale Musicien, parolier, compositeur
Genre musical rock, chanson française
Instruments chant, guitare, banjo, batterie, basse, violon, piano
Années actives Depuis 1996
Labels Seed Bombs Music
PIAS
Labels
Virgin Music
EMI
Site officiel http://www.romain-humeau.com

Romain Humeau Écouter, né le à Aix-en-Provence, est un musicien multi-instrumentiste (chant, guitare, banjo, batterie, basse, violon, piano), auteur, compositeur, interprète et arrangeur français. Il est actuellement le chanteur et guitariste du groupe de rock Eiffel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Romain passe son enfance dans le village de Nérac, dans le Lot-et-Garonne.

En 1995, il est élève au conservatoire de Toulouse et a déjà fait partie de plusieurs groupes de rock depuis l’adolescence.

Il quitte le sud-ouest en 1995 pour rejoindre celle qui deviendra son épouse en banlieue parisienne, Estelle Humeau, avec laquelle il forme le groupe de pop-rock Oobik and the Pucks, en compagnie du batteur Nicolas Courret, qui devient par la suite Eiffel. Le groupe ainsi nommé sort son premier LP Abricotine en 2000, et poursuit depuis une activité régulière, alternant albums studios et tournées.

Le dernier album en date du groupe Eiffel, Stupor Machine, paru en 2019, est le sixième studio de la formation.

Projets solos[modifier | modifier le code]

Il publie en 2005 son premier solo, intitulé L'éternité de l’instant[1].

Profitant d'une période de pause avec Eiffel au milieu des années 2010, il s'attelle à plusieurs projets : à la demande du service des créations de France Culture, il adapte l'œuvre de Michel Tournier, Vendredi ou les Limbes du Pacifique, en vingt-cinq pièces musicales (huit chansons et dix-sept titres instrumentaux), accompagné par Nicolas Bonnière (guitariste d'Eiffel depuis 2008) et Guillaume Marsault ainsi que par une partie de l'Orchestre national de France[2]. Le récit étant de Denis Lavant. L'album sort le [3].

De retour dans son studio personnel (dit "des Romanos"), il compose un nouvel album baptisé Mousquetaire qui, compte tenu du nombre de chansons écrites, finira par devenir double, avec un premier volet en 2016 et un second en 2018.[2],[4]

En 2020, il publie son cinquième album solo, Echos.

Projets annexes[modifier | modifier le code]

Il a notablement été conducteur et arrangeur sur l'album Des visages des figures de Noir Désir, en 2001[5]. Il est depuis resté proche de son leader Bertrand Cantat, lequel est venu poser sa voix sur les albums d'Eiffel A Tout Moment (2008) et Foule Monstre (2012).[6],[7]

En 2013, il collabore avec Bernard Lavilliers, travaillant sur une grande partie des morceaux de son album Baron Samedi[8].

En 2015, il met en musique un poème de Lucien Violleau, Souvenir du régiment, pour le petit-fils de ce dernier, le dramaturge Damien Pouvreau. Il en résulte la pièce de théâtre 2170 jours de ma jeunesse.[9]

Romain Humeau en concert à Maignelay-Montigny, en juin 2017

.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Avec Eiffel[modifier | modifier le code]

Albums en solo[modifier | modifier le code]

Albums en public[modifier | modifier le code]

CD Maxi[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson Au néant a également été utilisée dans la série Alias, dans l'épisode Service commandé (4e saison, 11e épisode)

La chanson Le même train a été utilisé dans le film Je suis là, un film franco-belge réalisé par Éric Lartigau, sorti en 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article rédigé d'après le journal de bord du site officiel d'Eiffel http://www.eiffelnews.com et des numéros 2, 3 et 4 du fanzine Inferno Telgraph.

Liens externes[modifier | modifier le code]