Romain Girbal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Romain Girbal
Description de l'image Romain_Girbal.jpg.
Naissance (38 ans)
Limoges
Nationalité Flag of France.svg Française
Activité principale
Formation

Romain Girbal (né le ) est un entrepreneur et business angel français.

Depuis 2016, il investit dans des start-ups en France et dans le monde dans des secteurs aussi variés que l'éducation, l'industrie, les services financiers ou encore l'e-commerce. Romain Girbal est Président et cofondateur de Alliance Minière Responsable, société qui possède un droit d'exploitation sur un gisement de bauxite en Guinée. L'entreprise se révèle être un montage d'optimisation fiscale avec diverses répercussions en Guinée et en France.

Études[modifier | modifier le code]

Après des études de droit des affaires à l'Université Paris X (Nanterre) et à l'Université Carlos III (Madrid), il obtient en 2007 une maîtrise en droit des affaires et gestion internationale à HEC Paris. Par la suite, il fait du mannequinat en Angleterre[1].

Alliance Minière Responsable[modifier | modifier le code]

En 2015, il cofonde avec Thibault Launay, Alliance Minière Responsable (AMR), une société qui développe des projets miniers en Afrique dans le respect de l'environnement et des communautés locales[2].

Les deux entrepreneurs bénéficient alors du soutien d'Arnaud Montebourg et d'investisseurs comme Anne Lauvergeon (ex-PDG d'Areva), Édouard Louis-Dreyfus (Louis Dreyfus Armateurs), Alain Mallart (Groupe Energipole), Daniel Lebard (ISPG) et Xavier Niel (Iliad)[3],[4],[5]. Alliance Minière Responsable démarre ses opérations avec un permis de bauxite dans la préfecture de Boké en République de Guinée qui devient rapidement l'un des gisements les plus exploités au monde[6]. L'année suivant sa création, l'entreprise est mise en cause pour « abus de biens sociaux et de crédit, de faux et usage de faux et de blanchiment d’argent »[7] ce qui contrarie alors les projets politiques d'Arnaud Montebourg[1] et l'oblige à prendre ses distances : « Je décline toute responsabilité dans la gestion de cette entreprise »[8].

En Guinée, AMR n'exploite pas les ressources minières ayant délégué l'exploitation à la Société minière de Boké, une entreprise majoritaire chinoise et singapourienne bien implantée localement, et touche simplement une redevance. Comme la production explose, les revenus de l'entreprise AMR croissent rapidement jusqu'à atteindre 32 millions de dollars en 2019, avec très peu de charges[8].

Avant même le début de l'exploitation, AMR signe avec Rock Ocean Ltd. un contrat de prestation de service. Cette entreprise basée à Hongkong, créée pour AMR et dirigée par Thibault Launay jusqu'en (l'autre cofondateur d'AMR), facture de couteux services à AMR. Dix-neuf à vingt-cinq millions de dollars de prestations sont ainsi facturés. Ceci permet à AMR d'échapper en grande partie aux impôts guinéens et au versement de dividendes que doit régler tout exploitant minier local, faisant perdre à cet État africain de l'ordre de 8 millions de dollars[8]. De son côté, Rock Ocean Ltd. n'est pas imposée à Hongkong et peut reverser ses bénéfices aux actionnaires d'AMR comme Anne Lauvergeon ou Xavier Niel[8]. Alliance Minière Responsable est donc décrite par Libération comme un « astucieux montage fiscal »[8].

Alliance Minière Responsable SAS est un holding enregistré à Paris, lui même propriété du holding Adventure Capital Corporation basé au Luxembourg, et qui a comme administrateurs Romain Girbal et Thibault Launay[7] ; Alliance Minière Responsable SAS est dirigé par Romain Girbal et Thibault Launay est administrateur. Mais Alliance Minière Responsable est également une entreprise enregistrée en Guinée. Cette entreprise de droit guinéen bénéficie du transfert du permis minier d'exploitation du bauxite que lui a fourni l'entreprise Dian Dian Bauxite Investment Sarl enregistrée en Guinée et codirigée par Girbal et Launay. Dian Dian est détenue par Guinea Investment Holding Corp immatriculée au Bélize, un paradis fiscal[9].

Corruption[modifier | modifier le code]

À la suite d'une plainte déposée par l'association Sherpa[10], l'entreprise est citée peu avant dans une affaire de corruption ciblant le président Alpha Condé et son fils Mohamed Condé ; ce que dément l'entreprise[11],[12].

Business angel[modifier | modifier le code]

En tant que business angel, Romain Girbal a étudié des centaines d’opportunités et a investi dans une quinzaine de start-ups[13]. Il a investi dans Pigzbe, une tirelire digitale pour enfants utilisant la technologie blockchain pour leur enseigner les principes de la finance ou encore IB2, qui développe une technologie innovante permettant de raffiner l'alumine avec de la bauxite de qualité inférieure[14],[15]. Romain Girbal a fait partie des business angels les plus actifs en France en 2018 et compte parmi le Top 12 des business angels de moins de 35 ans selon Angelsquare[16],[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Arnaud Montebourg : ce proche qui pourrait gêner sa campagne » [vidéo], sur lepoint.fr,
  2. « Romain Girbal, un entrepreneur français qui veut révolutionner l’exploitation minière en Afrique », sur Visions Mag, (consulté le )
  3. Interview : « Alliance Minière Responsable : « Nous n’aurions pas réussi sans Arnaud Montebourg » », sur http://www.magazine-decideurs.com (consulté le )
  4. Article sur Alliance Minière Responsable in : « AMR, la start-up financée par Niel et Lauvergeon accélère en Afrique », sur Challenges (consulté le )
  5. « La start-up minière qui fait chavirer le Tout-Paris », sur Les Échos, (consulté le )
  6. Article sur Alliance Minière Responsable in : « Avec l'arrivée d'AMR, la Guinée se voit déjà en championne du monde de la bauxite », sur La Tribune (consulté le )
  7. a et b « Guinée: les zones d’ombre de la start-up protégée par Arnaud Montebourg » Accès payant, sur mediapart.fr,
  8. a b c d et e Agnès Faivre, Olivier Blamangin et Akoumba Diallo, « En Guinée, le filon d’une start-up minière française pour éviter l’impôt », sur Libération.fr, (consulté le )
  9. « Guinée : l’Alliance minière responsable (AMR) épinglée par de nouvelles révélations », sur afriquevision.info, (consulté le )
  10. « Guinée : le président Alpha Condé visé par une plainte pour corruption en France », sur lepoint.fr
  11. « Plainte en France contre le président guinéen Condé: l'Alliance Minière Responsable dément », sur challenges.fr,
  12. « Plainte en France contre Condé: l'Alliance Minière Responsable dément son implication », sur lefigaro.fr
  13. Brève : (en) Angelsquare, « Portrait des Business Angels français de moins de 35 ans (ou presque) », sur Medium, (consulté le )
  14. Interview : (en) « IB2 stands for the combination of Improved Bauxite and Improved Bayer », sur alcircle (consulté le )
  15. (en) « IB2 announces launch of a breakthrough technology for low grade bauxite refining », sur alcircle (consulté le )
  16. Brève : « Startup : Top 12 des jeunes 'business angels' de moins de 35 ans », sur start.lesechos.fr (consulté le )
  17. Brève : Guillaume Bregeras et Deborah Loye, « Business angels : des jeunes aux profils variés », sur Les Echos Executives, (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]