Roma (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roma
Image illustrative de l'article Roma (cuirassé)

Type Cuirassé
Histoire
A servi dans Flag of Italy (1861-1946) crowned.svg Regia Marina
Chantier naval Cantieri Riuniti dell'Adriatico - Trieste
Commandé 1937
Quille posée 18 septembre 1938
Lancement 9 juin 1940
Statut coulé le 9 septembre 1943
Équipage
Équipage 1 920 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 240 mètres
Maître-bau 32,90 mètres
Tirant d'eau 10,50 mètres
Déplacement 38 000 tw, 51 300 t (à pleine charge)
Propulsion turbines à vapeur (138 000 ch)
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
  • 3 × 3 canons de 381 mm
  • 4 × 3 canons AA de 152 mm
  • 12 × 2 canons AA de 90 mm
  • 20 × 2 canons AA de 37 mm
  • 32 canons AA de 20 mm
  • 6 canons AA de 8 mm
Rayon d'action 10 000 nautiques à 15 nœuds
Aéronefs 3 avions
Carrière
Port d'attache Tarente

Le Roma est un cuirassé italien de la seconde Guerre mondiale, coulé le 9 septembre 1943 par une wunderwaffe Fritz X.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est le quatrième navire de la classe Littorio (après le Littorio, le Vittorio Veneto, commencés le même jour, et l’Impero qui n'a jamais été achevé), de 35 000 t, construit après le traité naval de Londres (1930) limitant le nombre et la taille des bâtiments.

Il est coulé par 2 bombes Fritz X allemandes le 9 septembre 1943 (41° 09′ 28″ N 8° 17′ 35″ E / 41.15778, 8.29306), alors que la flotte italienne se rendait à Malte à la suite de l'armistice de Cassibile.
Le Roma fut lui touché par une première bombe qui perça le pont blindé, explosa sous la ligne de flottaison en détruisant la turbine tribord réduisant la vitesse du navire à 10 nœuds. La seconde Fritz X explosa entre la tourelle no 2 et la tour de commandement, projetant la tourelle par dessus bord et forçant le navire à stopper. Le navire explosa à 16 h 12 et sur les 1 350 membres d'équipage, seuls 596 furent sauvés, la plupart étaient gravement brûlés. L'amiral Bergamini (it) figure parmi les victimes.


Selon des renseignements d'après guerre, il aurait été le premier navire de guerre de la marine italienne à être équipé d'un radar qui ne servait pas à la détection de l'ennemi du fait de son manque de portée, mais qui servait au pointage de l'artillerie du navire ; il était couplé avec un télémètre classique.

Le Roma (image de synthèse).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :