Rolls-Royce R

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un moteur Rolls-Royce R au Science Museum de Londres.

Le Rolls-Royce R était un moteur d'avion fabriqué par la compagnie Rolls-Royce plc.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Conçu par Reginald Mitchell et utilisé entre autre sur l'hydravion de course Supermarine S.6B de la coupe Schneider ou la voiture de record Thunderbolt de 1937, sa puissance fut considérablement accrue au fil des ans tout comme sa fiabilité :

  • 1900 ch dans la version de compétition (R29) développée pour le Supermarine S.6B vainqueur de la Coupe Schneider de 1931.
  • 720 ch sur le modèle expérimental en 1934 ;
  • 990 ch pour le Mark I mis en service dans la Royal Air Force en 1936 ;
  • 1 030 ch pour le Merlin II des Spitfire et Hurricane de la bataille d'Angleterre en 1940 ;
  • 2 000 ch en 1945, et plus de 2 500 ch au banc en utilisant un carburant spécial.

Cette augmentation de puissance était due aux progrès faits en matière de suralimentation ainsi que l'utilisation de carburant à indice d'octane élevé. À partir de 1940, le Merlin fut équipé d'un compresseur à deux étages (licence Farman), c'est-à-dire que l'air était comprimé par deux rotors successifs. Les variantes de ce moteur produites à partir de cette version, le Mark 60, conservaient une grande puissance en altitude. Le Merlin équipait entre autres le fameux chasseur Spitfire et le bombardier de nuit Lancaster.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voitures de record équipées de ce moteur[modifier | modifier le code]