Rolls-Royce 20/25 HP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rolls-Royce 20/25 HP
Rolls-Royce 20/25 HP
Rolls-Royce 20 25 HP Saloon de 1933

Marque Drapeau : Royaume-Uni Rolls-Royce
Années de production 1929 - 1937
Production 3827 exemplaires
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 3 680 cm3
Boîte de vitesses Mécanique à quatre rapports, marche arrière, 2ème et 3ème rapport synchronisés
Poids et performances
Poids à vide 1 192 kg
Vitesse maximale 120 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes
Cabriolet 2 portes
Limousine Pullman 4 portes
Limousine 4 portes
Châssis Longerons, entretoises et tôles d'acier embouties
Suspensions Essieux rigides, ressorts à lames semi-elliptiques
Freins Freins à tambours sur les quatre roues, assistés
Dimensions
Longueur De 4 572 à 4 648 mm
Largeur 1 765 mm
Empattement De 3 270 à 3 350 mm
Chronologie des modèles
Précédent Rolls-Royce 20 HP Rolls-Royce 25/30 Suivant

La Rolls-Royce 20/25 HP est une automobile de luxe produite de 1929 à 1937 par le constructeur britannique Rolls-Royce. Elle eut beaucoup succès et se vendit dans la proportion de deux 20/25 HP pour une Phamtom II. Il en fut construit 3 827 exemplaires.

Historique[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1920, la Rolls-Royce Twenty embarrassait la direction de Rolls-Royce par ses performances anémiques. La cause en était des carrosseries de plus en plus lourdes et une motorisation limitée. La Rolls-Royce Twenty était une voiture charmante mais trop lourde par rapport à sa motorisation, 3 127 cm3 développant 55 chevaux à 2 750 tr/min. Même équipé de caisses légères, la vitesse de croisière n'excédait pas 70 km/h et au maximum de ses possibilités, elle passait difficilement les 100 km/h.

Rolls-Royce avait pleinement conscience de ce problème et les ingénieurs-maison travaillèrent sur le moteur pour lui donner plus de puissance. La cylindrée du nouveau modèle, la 20/25 HP, fut porté à 3 699 cm3 grâce à un alésage plus important. Un nouveau vilebrequin fut fabriqué qui permettait de gagner 1 200 tr/min et donc de la puissance. Le taux de compression s'établissait à 4,6:1 en 1929, 5,29:1 en 1930 et enfin 5,75:1 en 1932. Les dernières 20/25 HP, lorsqu'elles étaient bien carrossées, pouvaient rouler à 120 km/h avec une vitesse de croisière de 100 km/h.

Équipements[modifier | modifier le code]

À partir de 1930, on notera un allongement du châssis de 8 cm, des volets thermostatiques en 1932 à partir du châssis GBT 22, une boîte de vitesses à synchroniseur toujours en 1932 à partir du châssis GTK 22, une jauge à essence électrique la même année et des amortisseurs réglables en 1934 à partir du châssis GYD 25. Les roues sont à fixation centrale et à rayons de 19 pouces de diamètre.

Carrosserie[modifier | modifier le code]

Seul le châssis et la mécanique ont été fabriqués par Rolls-Royce. Les carrosseries sont choisies par l'acheteur et fabriqués par quelques-uns des plus célèbres carrossiers du Royaume-Uni comme Park Ward, Thrupp & Maberly, Mulliner, Hopper et Gurney Nutting.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :