Rolande Allard-Lacerte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rolande Allard-Lacerte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 88 ans)
Montréal, Québec, Canada
Nom de naissance
Marie Thérèse Rolande Allard[1]
Nationalité
Activités

Rolande Allard-Lacerte, née à Saint-Évariste-de-Forsyth en Chaudière-Appalaches le et morte à Montréal le [2], est une journaliste et écrivaine québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolescente, Rolande Allard-Lacerte publie des contes et chroniques dans L'Écho de Frontenac, l'hebdomadaire de Lac-Mégantic.

De 1950 à 1957, elle travaille pour La Tribune de Sherbrooke comme critique musicale, éditorialiste et directrice de la page féminine.

Elle entame ensuite une collaboration de plus de trente ans au quotidien montréalais Le Devoir.

De 1956 à 1970, elle participe également, en tant que scriptrice, à Chez Miville, l'émission radiophonique de variétés du matin de Radio-Canada[3]. Elle a aussi publié de nombreux articles et billets dans Le Monde et certaines revues spécialisées.

Dans les années 1960, elle publie deux ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse, dont Le Soleil des profondeurs (1968), qui lui vaut le prix Maxine et le prix David 1970.

Elle est lauréate du prix Judith-Jasmin en 1984.

Une anthologie de ses articles paraît en 1989, aux éditions du Boréal, sous le titre La Chanson de Rolande.

Le fonds d'archives de Rolande Allard-Lacerte est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Les Aventures de Kilucru : et l'Étoile chance, 1963
  • Le Soleil des profondeurs, 1968 (Prix Maxine, Prix littéraire de la province de Québec/Prix David 1970)

Recueil d'essais, critiques et articles[modifier | modifier le code]

  • La Chanson de Rolande, 1989

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de baptême.
  2. « Décès de Rollande Allard-Lacerte, ancienne collaboratrice du « Devoir » », sur Le Devoir, (consulté le 22 mai 2018)
  3. Claude Janelle, Le DALIAF: Dictionnaire des auteurs des littératures de l'imaginaire en Amérique française. Québec : Alire, 2011, p. 258.
  4. Fonds Rolande Allard-Lacerte (P907) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Liens externes[modifier | modifier le code]