Rogerville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Rogéville.
Rogerville
L'église paroissiale.
L'église paroissiale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement du Havre
Canton Le Havre-3
Intercommunalité Communauté d'agglomération havraise
Maire
Mandat
Francis Sellier
2014-2020
Code postal 76700
Code commune 76533
Démographie
Gentilé Rogervillais
Population
municipale
1 231 hab. (2014)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 17″ nord, 0° 16′ 00″ est
Altitude Min. 0 m – Max. 106 m
Superficie 9,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Rogerville

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Rogerville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rogerville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rogerville
Liens
Site web rogerville.fr

Rogerville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune est située sur la rive droite de la Seine, à une quinzaine de kilomètres du Havre, dans le canton de Saint-Romain-de-Colbosc.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1995 mars 2001 Serge Chirol    
mars 2001 mars 2008 Bernard Pincepoche    
mars 2008 en cours
(au 30 avril 2014)
Francis Sellier    

ROGERVILLE est également l'une des communes ayant contribué à la création en avril 2004 de la première brigade intercommunale de gardes champêtres issue de la Loi Démocratie de Proximité. Cette brigade implantée sur le territoire de GAINNEVILLE assure la protection des biens ruraux et forestiers, la surveillance générale aux côtés de la gendarmerie et la police nationales mais également la veille juridique. Le fonctionnement "autonome" de cette police rurale pilotée par un chef de brigade permet aux communes adhérentes de bénéficier d'un atout majeur beaucoup plus efficace qu'une police municipale aux compétences plus modestes

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 231 habitants, en diminution de -1,91 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
255 300 259 247 284 318 300 282 263
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
249 260 267 247 250 217 265 238 250
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
243 254 247 229 222 293 256 434 426
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
456 800 752 1 006 1 245 1 257 1 253 1 234 1 231
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Zone industrielle de Rogerville-Oudalle

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Michel
  • Le viaduc de Rogerville, ouvrage de l'autoroute A29 avec des appuis en béton armé. Le tablier en béton précontraint est construit avec des voussoirs préfabriqués posés en encorbellement symétrique à l'aide d'une poutre de lancement.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]