Roger Roucaute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Roucaute
Fonctions
Député de l'Ardèche (1946-1951, 1956-1958)
Député du Gard (1962-1978)
Gouvernement IVe République
Maire d'Alès
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Cendras (Gard)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Saint-Hilaire-de-Brethmas
Parti politique PCF
Profession employé communal

Roger Roucaute, né le à Cendras (Gard) et mort le à Saint-Hilaire-de-Brethmas (Gard), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de cheminot, Roger Roucaute suit des études juqu'à l'âge de 16 ans et obtient un brevet élémentaire. Il devient employé de bureau puis employé municipal à Alès jusqu'en 1937[1].

Il s'engage tôt, à partir de 1930, dans l'action syndicale et politique en adhérant à la CGTU et aux Jeunesses communistes, puis, en 1934, au Parti communiste français[2].

Roger Roucaute est une figure importante de la Résistance, commandant les FTP de la zone Sud en tant que « colonel Lazare ».

À la Libération, il fait partie de l'Assemblée consultative provisoire en 1944-1945, délégué par le Front national, puis des deux Assemblées Constituantes (1945-1946), député ensuite (1946-1951, 1956-1958 et 1962-1978). En 1965, il est élu maire d'Alès, réélu en 1971, 1977 et 1983. En 1985, il quitte sa fonction en faveur de Gilbert Millet. Il est conseiller général du Langedoc-Roussillon de 1972 à 1985.

Membre du comité central du Parti communiste français de 1945 à 1964, il est administrateur de L'Humanité.

Roger Roucaute est le cousin du journaliste et résistant communiste Marcel Roucaute.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Michel Gaillard, Jean Maitron, « ROUCAUTE Roger [pseudonyme de résistant : colonel Lazare] », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr.
  2. « Roger Roucaute - Biographie de la IVe République », sur assemblee-nationale.fr (consulté le 9 octobre 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]