Roger Rabbit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Rabbit
Personnage Disney
Image illustrative de l’article Roger Rabbit
Personnage de Roger Rabbit dans un parc Disney

Espèce lapin anthropomorphe
Sexe masculin
Conjoint Jessica Rabbit
Lieu de résidence Toonville / Hollywood
1re apparition
dans
1988
Qui veut la peau de Roger Rabbit

Roger Rabbit est un personnage de fiction de l'univers Disney, que l'on retrouve dans quatre films d'animation. Il apparaît pour la première fois dans le livre, Who Censored Roger Rabbit ? de Gary K. Wolf, qui a été adapté en film sous le titre Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988).

Le personnage[modifier | modifier le code]

Lapin blanc anthropomorphe, il exerce en tant que toon la profession d'acteur pour Maroon Cartoons à Hollywood dans les années 1940. Il bégaye souvent, est anxieux, gaffeur et porte une salopette rouge et un nœud papillon. Il joue le rôle d'anti-héros dans des courts métrages d'animation. Le sujet de ces courts métrages est identique : une femme dont on ne voit que les jambes le charge de surveiller son enfant, Baby Herman. Ce bébé ne fait que des bêtises, déclenche des catastrophes en série. Roger Rabbit en est toujours la victime.

Créateurs[modifier | modifier le code]

Steven Spielberg, producteur exécutif, et Robert Zemeckis, réalisateur, ont porté Roger Rabbit à l'écran. L'animateur Richard Williams a conçu l'animation de Roger Rabbit. Ses premiers croquis ont donné forme au personnage. Charles Fleischer a créé sa voix. Luq Hamet a doublé la voix en français dans la version doublé en France et Sébastien Dhavernas pour la version française québécoise.

Zemeckis qualifie ce lapin d'un assemblage d'animation ayant « un corps de chez Disney, une tête de chez Warner et une attitude à la Tex Avery »[1].

Aventures[modifier | modifier le code]

Dans la réalité du film Qui veut la peau de Roger Rabbit, Roger est accusé du meurtre de « l'amant » de sa femme, Jessica Rabbit, une toon humaine chanteuse dans une revue de toon pour humain. L'amant serait le producteur Marvin Acmé. Roger tente de se cacher chez le détective privé Eddie Valiant (Bob Hoskins) engagé par le producteur RK Maroon pour le filer.

Le court métrage fictif tourné dans le film est intitulé Quelque chose se prépare (Somethin's Cookin')[2]. Il est incomplet dans la version du film car interrompu par Raoul, le réalisateur (joué par Joel Silver) énervé par le fait que Roger n'arrive pas à « avoir » / « voir » des étoiles après le choc d'un réfrigérateur reçu sur sa tête comme indiqué dans le script ; à la place, ce sont des oiseaux.

Il est également le héros de trois courts-métrages, réalisés après la première sortie du film et projetés en avant-programme d'autres productions de Disney :

Interprètes[modifier | modifier le code]

Personnages associés[modifier | modifier le code]

Les personnages suivant lui sont associés :

  • Jessica Rabbit, pulpeuse et provocante vamp, fait une apparition dans chaque court-métrage. Le film révèle qu'il s'agit de son épouse.
  • Baby Herman est la co-tête d'affiche et la source de ses malheurs. Il s'agit d'un bébé doué pour se mettre dans des situations dangereuses. Le film révèle qu'il a la voix et la personnalité d'un quinquagénaire machiste. Il fume le cigare.

Notes et références[modifier | modifier le code]