Roger Prideaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le cricket image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant le cricket et une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prideaux.

Roger Malcolm Prideaux est un joueur de cricket international anglais né le à Chelsea. Batteur, il effectue sa carrière avec le Kent County Cricket Club, le Northamptonshire et le Sussex en Angleterre, ainsi qu'avec l'État libre d'Orange en Afrique du Sud. Il dispute trois test-matchs avec l'équipe d'Angleterre en 1968 et 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Prideaux né le à Chelsea, Londres[1]. Il étudie à l'Université de Cambridge où il joue avec l'équipe de cricket. Il fait ses débuts en 1960 avec le Kent County Cricket Club avant de rejoindre le Northamptonshire County Cricket Club à partir de la saison 1962. Il en est le capitaine de 1967 à 1970[1].

Il connaît trois sélections avec l'équipe d'Angleterre en Test cricket en 1968 et 1969. Lors des The Ashes, disputées à domicile face à l'Australie en 1968, les blessures combinées de Colin Cowdrey et de Geoff Boycott, qui joue en tant qu'ouvreur (opening batsman), permettent à Prideaux de disputer le quatrième test-match de la série de cinq[2],[3]. Appelé pour la cinquième rencontre, il déclare forfait la veille de celle-ci à cause d'une blessure, et est remplacé par Basil D'Oliveira, un fait qui a des conséquences dans l'Affaire D'Oliveira[4]. Roger Prideaux participe ensuite à la tournée de l'équipe d'Angleterre à Ceylan et au Pakistan en 1968-1969, disputant son deuxième et troisième test-matchs à cette occasion face au Pakistan. Le voyage lui est difficile sur le plan sportif[5].

Il joue de 1971 à 1973 pour le Sussex[1]. Durant l'été austral, il dispute à partir 1971-1972 quelques saisons avec l'équipe de l'État libre d'Orange, en Afrique du Sud, pays dans lequel il émigre par la suite[6]. Roger Prideaux s'est marié avec Ruth Westbrook, joueuse[7] puis entraîneuse de l'équipe d'Angleterre de cricket féminin[6].

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Principales équipes[modifier | modifier le code]

Principales équipes de Roger Prideaux
Test
Angleterre 1968 - 1969
First-class List A
Université de Cambridge 1958 - 1960
Kent 1960 - 1961
Northamptonshire 1962 - 1970 1963 - 1970
Sussex 1971 - 1973 1971 - 1973
État libre d'Orange (Afrique du Sud) 1971-1972 - 1974-1975 1971-1972 - 1973-1974

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Roger Prideaux », Cricketarchive (consulté le 6 novembre 2011)
  2. (en) Norman Preston, « England v Australia - Fourth Test Match », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Norman Preston, « Notes by the Editor - An exasperating year, 1969 », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Rob Steen, « Dolly mixture », The Wisden Cricketer,‎ (lire en ligne)
  5. (en) E. M. Wellings, « M.C.C. in Ceylon and Pakistan, 1968-69 », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) Martin Williamson, « Roger Prideaux », ESPNcricinfo (consulté le 6 novembre 2011)
  7. (en) Steven Lynch, « Partnerships - at the crease, and in the church », ESPNcricinfo,‎ (consulté le 6 novembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]