Roger Money-Kyrle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roger Money-Kyrle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Audley Walter Washbourne Money-Kyrle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Florence Cecilia Smith-Bosanquet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Helen Juliet Rachel Fox (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Ernle Money-Kyrle (d)
Roger Spencer Money-Kyrle (d)
Audley Francis Money-Kyrle (d)
John Middleton Money-Kyrle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Roger Money-Kyrle, né à Much Marcle, dans le Hertfordshire, le , et mort à Londres le , est un psychanalyste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Audley Walter Washbourne Money-Kyrle, un officier britannique qui meurt lorsqu'il a dix ans, et de Florence Cecilia Smith-Bosanquet.

Il fait ses études secondaires à Eton. À 18 ans, il est mobilisé durant la Première Guerre mondiale et s'enrôle dans le Royal Flying Corps.

À la fin de la guerre, il reprend ses études au Trinity College de Cambridge , où il suit des cours de licence en physique et mathématiques, puis obtient son diplôme en philosophie. Il s'intéresse à la psychanalyse, et commence une analyse avec Ernest Jones en 1919. Il épouse Helen Juliet Rachel « Minora » Fox, une anthropologue qu'il a rencontrée à Cambridge durant leurs études[1], et ils ont quatre enfants[2]. En 1919, il s'installe à Vienne durant quatre ans, où il prépare un doctorat en philosophie, tout en faisant une deuxième analyse avec Sigmund Freud. Il soutient une thèse intitulée « Beitrage fur Wirklichkeitslehre », (« Contribution à la théorie de la réalité»), puis il rentre en Angleterre, où il complète son parcours par une deuxième thèse, en anthropologie, intitulée « The Means of Sacrifice », qu'il soutient à l'University College de Londres, sous la direction de John Carl Flügel, en 1929. Il la publie en 1930[3]. Dès 1928, il est membre associé de la Société britannique de psychanalyse. En 1936, il fait une analyse didactique avec Melanie Klein et devient membre à part entière de la société psychanalytique, puis membre didacticien en 1949[3].

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est mobilisé au ministère de la Défense, puis après la guerre, il est envoyé en mission avec John Rickman, à la German Personnel Research Branche, à Berlin[4].

À son retour à Londres, il mène des activités de psychanalyste et d'essayiste, apportant sa contribution à l'élaboration théorique kleinienne et à l'application culturelle et sociale des phénomènes généralement liée à la philosophie et à la sociologie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Meaning of Sacrifice, 1929
  • Man's Picture of His World: A Psycho-analytic Study. International Universities Press, 1961
  • Donald Meltzer et Edna O’Shaughnessy (éd.), The Collected Papers of Roger Money-Kyrle, Harris Meltzer Trust/Karnac Books, 2015, 512 p. (ISBN 9781782202929)
  • Psychoanalysis and Politics: a Contribution to the Psychology of Politics and Morals, Duckworth, 1951.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]