Roger Mennevée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant français
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un journaliste français et un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Roger Mennevée
Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession

Roger Mennevée ( - ) est un essayiste et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fondateur des Documents politiques, diplomatiques et financiers (1920-1969)[1], il est connu pour ses opinions antimaçonniques[2], il est l'auteur d'un ouvrage sur le sujet[3]. Il a consacré plusieurs ouvrages à Basil Zaharoff[4] ainsi qu'au complot mythique de la Synarchie[5]. Son fonds d'archives a été acquis par l'Université de Californie à Los Angeles[6]. Albert Vigneau a témoigné de son (ancienne) appartenance maçonnique à la même obédience que lui, la Grande Loge de France, déclarant l'avoir croisé comme frère invité et déclarant qu'il s'est attaqué par ses publications au contrôle, par le Redressement français, d'un organe de presse qu'il qualifie d'"officieux de la GLDF", propos qu'a nié et condamné l'obédience[7].

Thèses[modifier | modifier le code]

Synarchie[modifier | modifier le code]

Mennevée pense que la synarchie est un centre de décision unique et mondial, une des « forces occultes qui mènent le monde ». Selon lui, il y aurait le pôle P (protestant) dirigé par des anglo-saxons et des nordiques, le pôle c/s (catholico-synarchiste) réunissant les intérêts financiers concentrés autour de l’Église et le pôle C (communiste) tendant à déposséder les deux premiers de leur prédominance[8].

Groupe Bilderberg[modifier | modifier le code]

Lors de la réunion du groupe Bilderberg à Torquay en 1977, le journal Libération publie une analyse de Mennevée plus ancienne affirmant que ce groupe envisagee d’instaurer un gouvernement mondial dirigé par les États-Unis, qui comporterait l’abandon des souverainetés nationales, l’instauration d’une planification technique de l’économie, et l’établissement d’une monnaie internationale[9]. En 1967 il explique que toutes les personnalités françaises qui se sont associées au Bilderberg, telles que Georges Pompidou, Antoine Pinay, et Guy Mollet, sont également les opposants les plus résolus à la politique nucléaire de Charles de Gaulle. L'un des principaux objectifs du groupe étant de soumettre les nations européennes libres et souveraines à un gouvernement américano-britannique mondial unique contrôlé par les Bilderbergers, en utilisant la menace nucléaire en guise de bélier contre les réticences éventuelles du reste du monde. Le contrôle de l’Europe ne pouvant se faire sans éliminer la force de dissuasion nucléaire française.

Divers[modifier | modifier le code]

Il dénonça le Redressement français dans ses Documents politiques, diplomatiques et financiers[10],[11].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Service Postal et les Timbres De Belgique, Paris, Publications Modernes, 1912
  • Documents politiques et financiers
  • Le 'Cas' Weygand; les influences étrangères dans la politique
  • L'Agence économique et financière devant la commission parlementaire
  • Sir Basil Zaharoff, l'homme mystérieux de l'Europe, Paris, Les Documents politiques, 1928
  • Diplomatie et oligarchie. Sir Basil Zaharoff et Monaco. Une trahison diplomatique du cabinet Clemenceau
  • L'Organisation anti-maçonnique en France de 1900 à 1928, Paris, Dubois et Bauer, 1928
  • L'espionnage international: en temps de paix, 1929
  • Les origines du conflit italo-éthiopien et la Société des nations, sous-titré: des incidents de Oual-Oual à l'agression italienne, novembre 1934 à octobre 1935

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.hoover.org/library-and-archives/collections/west-europe/france
  2. « Quid - Franc-Maçonnerie - Franc-Maçonnerie - Pamphlétaires Adversaires De La Maçonnerie - Quid.Fr »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. Roger Mennevée, L'Organisation anti-maçonnique en France de 1900 à 1928, (Paris, Dubois et Bauer, 1928).
  4. Geneviève James, De l'écriture mystique au féminin, p.160.
  5. The Sion revelation: the truth about the guardians of Christs's sacred bloodline, par Lynn Picknett, Clive Prince, p.383.
  6. http://guides.library.ucla.edu/content.php?pid=39428&sid=289350
  7. Albert Vigneau, La Loge Maçonnique, Paris, Les Nouvelles Éditions Nationales, 1935. Réédition aux éditions du Trident en 2011, p.41 à 43
  8. La synarchie ou le vieux rêve d'une nouvelle société, par Jean Saunier
  9. Libération (journal), Bilderberg, 26 avril 1977, par Roger Mennevée
  10. Patronats et intégration européenne: Pour un dialogue disciplinaire raisonné, par Laurence Badel et Hélène Michel, p.101 Texte en ligne
  11. Roger Mennevée, L'Organisation réactionnaire internationale en France: du "Bureau Politique International" au "Redressement Français" in Les Documents politiques, diplomatiques et financiers octobre et novembre 1926, p. 451-454 et p. 465-479