Roger Matton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matton.
Roger Matton
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Distinction

Roger Matton, né à Granby le et décédé à Québec le , est un compositeur, professeur, ethnomusicologue québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études, dans un premier temps, au Conservatoire de musique de Montréal avec, parmi ses professeurs, Claude Champagne; puis il poursuit à Paris de 1949 à 1955, entre autres avec Nadia Boulanger. En 1957, il devient professeur d'ethnomusicologie de l'Université Laval à Québec.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres sont dans la lignée de celles de Stravinsky, Honegger ou Messiaen, sans renier à l'occasion le folklore canadien[1]. Signalons :

  • Danse brésilienne pour deux pianos (1946).
  • Suite de Pâques pour orgue (1950-52), créée par Françoise Aubut.
  • Concerto pour deux pianos et percussion (1955) pour Renée Morisset et Victor Bouchard.
  • L’Horoscope, ballet sur une légende acadienne (1957).
  • Escaouette, cantate pour chœur et orchestre (1958).
  • Quatre Mouvements symphoniques pour orchestre (1960-1978).
  • Te Deum (1967) pour soprano chœur et orchestre sur un poème de Félix-Antoine Savard.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Honegger 1970, p. 712 op. cit.

Liens externes[modifier | modifier le code]