Roger Martine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martine.
Roger Martine

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance [1]
à Bellocq (France)
Décès
Taille 1,73 m[1]
Surnom Bichon[2]
Position trois-quart centre[1]
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
FC Lourdes[1]
LOU[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1952-1961France25 (6)[3]
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
FC Lourdes

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Roger Martine, né le à Bellocq et mort le , est un joueur de rugby français qui évolue au poste de trois-quart centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il forme avec Maurice Prat, son partenaire en club et en équipe de France, une paire de centres talentueuse et précurseur du jeu de ligne moderne qui est ensuite magnifié par André et Guy Boniface, leurs successeurs les plus immédiats. Il y a ensuite les paires Trillo-Maso, Sella-Codorniou et plus récemment Jauzion-Fritz.

Joueur du FC Lourdes avec lequel il est six fois champion de France (1952, 1953, 1956 (ne joue pas la finale), 1957, 1958 et 1960 - finaliste 1955) et vainqueur du challenge Yves du Manoir en 1953, 1954 et 1956. Roger Martine honore également 25 sélections en équipe de France de rugby à XV entre 1952 et 1961. Bichon est le premier joueur français (avec Lucien Mias) à s'imposer au moins une fois face à toutes les équipes nationales de l'IRB (1958). En 1954 il fait partie de l'équipe qui bat les All Blacks pour la première fois de l'histoire sur un essai de Jean Prat, 3 à 0. Il fait aussi partie de la tournée en Afrique du Sud en 1958 avec Lucien Mias pour capitaine, c'est Roger Martine qui marque le drop qui scelle le score final du dernier test-match le 16 août à l'Ellis Park, 9 à 5. Grâce à cette victoire l'équipe de France entre définitivement dans la cour des grands.

Après sa carrière de joueur, Roger Martine devient entraîneur. Avec le FC Lourdes, il enlève un titre de champion de France (1968) et deux challenges Yves du Manoir (1966 et 1967). En 1969, Henri Domec le remplace dans ses fonctions d'entraîneur.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • FC Lourdes. Il termine sa carrière au LOU qui était alors en première division en compagnie d'ailleurs d'un autre Lourdais, Massebœuf (2e ligne)

En équipe de France[modifier | modifier le code]

  • Roger Martine connaît sa première sélection le 12 janvier 1952 contre l'Écosse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Roger Martine a remporté quatre Tournois en 1954, 1955, 1960 et 1961. Il termine troisième à une reprise et seulement une fois au-delà de la troisième place.

Détails du parcours de Roger Martine dans le Tournoi des Cinq Nations
Édition Rang Résultats France Résultats Martine Matchs Martine
Cinq Nations 1952 4 1 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 1 d 2/4
Cinq Nations 1954 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Cinq Nations 1955 1 3 v, 0 n, 1 d 2 v, 0 n, 1 d 3/4
Cinq Nations 1958 3 2 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 0 d 2/4
Cinq Nations 1960 1 3 v, 1 n, 0 d 1 v, 1 n, 0 d 2/4
Cinq Nations 1961 1 3 v, 1 n, 0 d 1 v, 0 n, 0 d 1/4

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand Chelem.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

De 1952 à 1961, Roger Martine dispute 25 matchs avec l'équipe de France au cours desquels il marque 1 essai et 1 drop (6 points)[3]. Il participe notamment à six Tournois des Cinq nations de 1952 à 1961[1], remportant les éditions de 1954, 1955, 1960 et 1961. Il dispute 14 rencontres, inscrit un essai, pour un bilan de dix victoires, trois défaites et un nul[4].

Il participe à la tournée de 1958 en Afrique du Sud, jouant lors des deux tests face aux Springboks, et incrivant le drop victorieux lors du deuxième test.

Il remporte à deux reprises la coupe d'Europe FIRA de rugby à XV, en 1952 et 1954.

Roger Martine débute en équipe nationale à 22 ans le [3]. Il joue irrégulièrement aux postes de centre et de demi d'ouverture jusqu'à l'année 1961[1], disputant 25 matchs en 10 saisons[1]. Il est même une fois sélectionné au poste d'arrière[3].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h « Roger Martine », sur ffr-php4.as2.io, fédération française de rugby à XV (consulté le 12 juillet 2015).
  2. « On l'appelait « Bichon » », sur ladepeche.fr, .
  3. a, b, c, d et e (en) « Roger Martine », sur espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 juillet 2015).
  4. (en) « Roger Martine : Five/Six Nations », sur espn.co.uk (consulté le 4 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]