Roger Jendly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Jendly est un acteur suisse né le 8 mars 1938 à Fribourg, dans le canton de Fribourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études gymnasiales au Collège Saint-Michel de Fribourg, Roger Jendly étudie au cours dramatique de René Simon à Paris dès 1959. Il eut comme compagnon de bancs, Jacques Balutin, Jacques Higelin, Claudine Auger, entre autres.

De 1961 à 1971, il est membre et cofondateur du Théâtre Populaire Romand, troupe qui menait une vie communautaire dans une ferme du Val-de-Ruz où elle était nourrie et logée mais ne touchait pas de salaire.

Dès 1971, déçu de l’engagement communautaire, Roger Jendly se battra pour défendre un théâtre suisse romand de qualité. En 1986, il produit un « one-man-show » pamphlétaire Les méfaits du théâtre. Mais fatigué par le manque de soutien des pouvoirs publics et des directeurs de salles, il part pour six ans à Paris, où il débute au théâtre de la Colline. En 1992, il revient sur les bords du Lac Léman, pour jouer En attendant Godot, Abel et Bela et dans Tartuffe mise en scène par Benno Besson.

À ce jour, la carrière de Roger Jendly représente plus de 60 rôles au cinéma et à la télévision et environ 70 pièces de théâtre.

En France, il est surtout connu pour son rôle du sorcier Zorme, dans le fim "la maison assassinée" de Georges Lautner, en 1988.

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix d’interprétation au Festival international de Nyon
  • Prix de la Fête du Comédien, Genève, 2004
  • Prix du comédien à Genève, 2005
  • L’Anneau Hans-Reinhart, 2006
  • Prix culturel de l'État de Fribourg, 2006

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Hamlet de William Shakespeare
  • Abel et Bela de Robert Pinget
  • En attendant Godot de Samuel Beckett
  • Il ne faut jurer de rien d’Alfred de Musset
  • La Cerisaie de Anton Tchekhov
  • Tartuffe, L'Avare, Dom Juan et L'École des maris de Molière
  • Les Méfaits du théâtre de Jean Charles
  • Le Bourgeois Schippel de Carl Sternheim
  • Le Quichotte, chevalier d’errance de Serge Ganzl
  • 1965 : Les Trois Soeurs de Tchekov, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds
  • 1965 : L'Épreuve de Marivaux, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds
  • 1965 : Le Legs de Marivaux, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds
  • 1965 : Don Juan de Molière, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds
  • 1968 : Homme pour homme de Bertolt Brecht, Théâtre Populaire Romand, La Chaux-de-Fonds
  • 1972 : Baal de Bertolt Brecht, mise en scène François Rochaix, Théâtre de Carouge-Atelier de Genève
  • 1972 : Beaumarchais an I, ça ira! , mise en scène André Steiger , Centre Dramatique de Lausanne (CDL)
  • 1974 : Le Bourgeois Schippel de Carl Sternheim, mise en scène François Rochaix, Théâtre de Carouge-Atelier de Genève
  • 1974 : Hamlet de Shakespeare, à la Comédie de Genève
  • 1975 : Pour un dollar d’opéra de Bernard Bengloan, mise en scène André Steiger , Centre Dramatique de Lausanne (CDL)
  • 1977 : Travesties de Tom Stoppard, mise en scène André Steiger , Centre Dramatique de Lausanne (CDL) / Première en français
  • 1978 : Travesties de Tom Stoppard, mise en scène André Steiger, Théâtre national de l'Odéon
  • 1979 : Volpone ou le Renard de Ben Jonson
  • 1979 : Triptyque de Max Frisch, mise en scène Michel Soutter, Centre Dramatique de Lausanne (CDL)
  • 1980 : La Moscheta de Ruzzante, mise en scène Martine Paschoud
  • 1981 : Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac
  • 1982 : Schweyk dans la Deuxième Guerre mondiale de Brecht
  • 1983 : La Belle Hélène d’Offenbach
  • 1983 : Hamlet de Shakespeare, mise en scène Benno Besson, Théâtre de la Comédie, Genève
  • 1984 : Le Quichotte, chevalier d’errance de Serge Ganzl, mise en scène Michel Grobéty, Bois de la Bâtie
  • 1985 : Le Quichotte, chevalier d’errance de Serge Ganzl, mise en scène Michel Grobéty, Centre Dramatique de Lausanne (CDL)
  • 1987 : Les Revenants d’Ibsen, Comédie de Genève
  • 1987 : Les Méfaits du théâtre, de Jean Charles inspiré par Tchekhov, Octogone de Pully
  • 1988 : Le Cheval de Balzac de Gert Hofmann, mise en scène Philippe Mercier, Théâtre national de la Colline
  • 1991 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Alain Françon au Théâtre du 8e, Lyon
  • 1992 : Le Banc de touche de Jacques Probst, mise en scène Joël Jouanneau, Théâtre Vidy-Lausanne
  • 1993 : Mein Kampf de George Tabori, mise en scène Jorge Lavelli au Théâtre national de la Colline à Paris
  • 2010 : Les Femmes Savantes de Molière, mise en scène Gisèle Sallin, Théâtre des Osses, Givisiez
  • 2015 : La Cerisaie de Tchekov, mise en scène de Gilles Bouillon, Théâtre du Passage, Neuchâtel
  • 2016 : Le Chant du cygne de Tchekhov, mise en scène Robert Bouvier, Théâtre du Passage, Neuchâtel, Paris (F) – Théâtre des Déchargeurs
  • 2017 : Le Chant du cygne de Tchekhov, mise en scène Robert Bouvier, Avignon (F) – Théâtre du Girasole, Sion (CH) – Théâtre de Valère, Bulle (CH) – CO2, Berne (CH) – Stadttheater, Antibes (F) – Anthéa-Antipolis, Guéret (F) – La Fabrique, Bienne (CH) – Théâtre de Poche, La Chaux-de-Fonds (CH) – Théâtre Populaire Romand
  • 2017: Le fauteuil à bascule de Jean-Claude Brisville, mise en scène Jean-Luc Borgeat, L'Oriental, Vevey, Equilibre - Nuithonie, Villars-sur-Glâne, Collège de Jolimont, Aula, Fribourg, Théâtre du Dé, Evionnaz, Le Pommier, Centre culturel Neuchâtelois, Neuchâtel
  • 2018: Le fauteuil à bascule de Jean-Claude Brisville, mise en scène Jean-Luc Borgeat, Pulloff Théâtres, LAUSANNE
  • 2018 : Le Chant du cygne de Tchekhov, mise en scène Robert Bouvier, Genève (CH) – Théâtre de Carouge, Nancy (F) – La Manufacture, Pont-Ste-Maxence (F) – La Manekine, Givisiez (CH) – Théâtre des Osses, Annecy (F) – Auditorium-Seynod, Lausanne (CH) – Pulloff, Thonon-les-Bains (F) – Maison des Arts du Léman

Liens externes[modifier | modifier le code]