Roger Hervé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hervé.
Roger Hervé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Roger Hervé (1904-1997) est un nationaliste breton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de Glémarec, il fut l'un des principaux animateurs avec Olier Mordrel de la tendance conservatrice-révolutionnaire du mouvement breton dans les années 1930. Fin juillet 1943, il prend la présidence du secrétariat de la commission Histoire, préhistoire et archéologie de l'Institut celtique, à la suite de François Debauvais, en sa qualité d'historien.

Géographe de renom, connu sous le nom de néodruide Katuvolkos, il est l'un des rédacteurs de la revue nationaliste bretonne La Bretagne réelle. Il est membre du comité de patronage de la revue Nouvelle École, proche du Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne (GRECE), à laquelle il confie notamment en 1972 un article sur "Druides et druidisme", dans lequel il suit pas à pas les travaux de Françoise Le Roux.

Agrégé de l'Université, ancien assistant au Musée d'ethnographie du Trocadéro, il a fait sa carrière au département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale. Membre du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la géographie et la cartographie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Plans de forêts de la grande réformation colbertienne, 1661-1690, Paris, 1961. (Extr. du Bulletin de la section de géographie du CTHS, 1960. - Localise les plans dans les collections de la BNF).
  • Catalogue des cartes géographiques sur parchemin conservées au département des cartes et plans, Paris, Bibliothèque nationale, 1974. (avec Henri Hugonnard-Roche, Edmond Pognon)
  • Bibliographie d'histoire de la géographie et de géographie historique rédigée au département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale. 1981. (avec L. Lagarde, F. Grivot)
  • Découverte fortuite de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande par des navigateurs portugais et espagnols entre 1521 et 1528, Comité des travaux historiques et scientifiques, Paris, Bibliothèque Nationale, 1982.
  • Atlas historique de Bretagne, Éditions historiques de Bretagne, Lorient, 1986. (avec la coll. de Jean Poupinot)

Liens externes[modifier | modifier le code]