Roger Frappier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frappier.
Roger Frappier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint
Jill Frappier (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Roger Frappier est un producteur, réalisateur, monteur, acteur et scénariste québécois né le à Saint-Joseph-de-Sorel[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Frappier a travaillé dans tous les métiers de l'industrie cinématographique, de critique de cinéma à réalisateur de télévision en passant par réalisateur-producteur du documentaire expérimental Le grand film ordinaire, jusqu'à trouver sa véritable vocation de producteur. Au début des années 1980, alors employé de l'Office national du film du Canada, il avait réuni un groupe de scénaristes et de réalisateurs qui ont collaboré au développement de drames urbains audacieux. Le scénario du Le Déclin de l'empire américain a émergé du processus que Frappier avait mis en marche. Avec le succès phénoménal de ce film, Frappier a gravi les échelons des plus grands producteurs de longs métrages au Québec. Il quitta l'ONF en 1986 et fonda Max Films avec Pierre Gendron, produisant Un zoo la nuit en 1987, lauréat des 13 prix Génie. Ses nombreux autres films incluent Pouvoir Anne Trister, Jésus de Montréal, Ding et Dong, le film et Cosmos. Les membres du collectif Cosmos ont ensuite réalisé deux des œuvres les plus célèbres du récent cinéma québécois, Un 32 août sur terre et Maelström, soulignant ainsi le talent de Frappier pour ses nouveaux talents. Sa production 2003, La grande séduction, devint l'un des films les plus rentables au box-office canadien. En 2010, il devint Officier de l'Ordre national du Québec [2],[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]


Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme monteur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.prixduquebec.gouv.qc.ca/recherche/desclaureat.php?noLaureat=30
  2. Michel Coulombe, « Roger Frappier (1945-) Réalisateur, producteur », Université de Sherbrooke, Bilan du siècle, (consulté le 7 juillet 2018)
  3. André Duschêne, « L'indomptable Roger Frappier », Université de Sherbrooke, Bilan du siècle, (consulté le 7 juillet 2018)
  4. http://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre.asp?id=2601
  5. « De nouveaux compagnons des arts pour le Québec », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]