Roger Erell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roger Erell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Roger LelièvreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Œuvres réputées

Roger Erell (de son vrai nom Roger Lelièvre), né à Mansle (Charente) en 1907 et décédé à Vallauris (Alpes-Maritimes) en 1986 est le plus grand et le plus novateur de cette génération d'architectes créatifs qui dotèrent Brazzaville (capitale du Congo) d'une exceptionnelle parure monumentale de 1940 aux années 1960. L'idée essentielle d'Erell : allier les techniques occidentales avec les matériaux et l'inspiration artistique locaux. Il fut l'un des premiers à utiliser le grès mauve qui abonde aux abords du fleuve Congo dans sa traversée du plateau des Cataractes. Son chef-d'œuvre reste la basilique Sainte-Anne du Congo.

Principales œuvres à Brazzaville[modifier | modifier le code]

  • Case de Gaulle (1942)
  • Basilique Sainte-Anne du Congo (1949)
  • Stade Félix Éboué (1944)
  • Ex-Banque belge d'Afrique (act. Société Générale) (1954)
  • Trésor public (ex-BAO) (1950)
  • Building Paternelle (avec Normand) (1953)
  • Arcades de l'avenue Foch (avec Normand) (1949-1954)
  • Maison d'arrêt
  • Ex-clinique Grosperrin, auj. incluse dans l'État-Major.
  • Phare de Brazza (1944, 1952)
  • Ex-Hôtel Impérial (au Plateau)
  • Pavillon principal de la Cité Pasteur (1948)
  • DST (ex-Caisse centrale de l'AEF)
  • Maison commune de Poto-Poto (1942-1943)
  • Lycée Savorgnan de Brazza (1949-1952)
  • Ex-CEG Bouboutou (anc. Centre d'études supérieures)
  • Palais de l'Artisanat (malheureusement détruit en 1985 sauf le fronton, qui porte la fresque de l'Afrique) (1943)